TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Abandon : A 45 et gare d’Allan, quelles alternatives ?

Dans un communiqué du 19 octobre 2018, la FNAUT a salué l’abandon par le gouvernement de deux projets d’infrastructures contestés. L’un, autoroutier, qui ressurgissait des années 1990, et l’autre, ferroviaire, plus récent, mais considéré par l’association d’usagers comme issu tout autant… d’un autre temps !

 

Le premier concerne le projet d’A 45, itinéraire autoroutier supplémentaire  Saint-Étienne-Lyon, avec création d’une section nouvelle de 48 km. Projet maintes fois contesté. En raison de l’ampleur de l’investissement nécessaire (1,2 Md€, dont les deux-tiers aux frais du contribuable) et des 500 hectares de terres sacrifiés. Pour une « autoroute bis » qui ferait classiquement fonction d’aspirateur de trafic supplémentaire s’ajoutant à la congestion des abords de l’agglomération lyonnaise. Tout en étant difficilement « accrochable » au système au réseau existant.

 

 

Le second visait à créer une gare TGV dite « Allan-Montélimar » pour un coût de 230 M€... et un trafic de quatre allers-retours journaliers ! Gare « hors sol »  que la FNAUT a combattu d’emblée, aussi parce qu’elle impliquait moins de TGV qui desserviraient Montélimar et Avignon.

 

Pour l’A 45, Élisabeth Borne « privilégie les alternatives routières et ferroviaires ». Sachant que la ligne TER Lyon-Saint-Étienne (notre photo), qui draine 120 trains et plus de 20 000 voyageurs/jour nécessite d’importants investissements de capacité…

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload