Dernières actualités …

Montbéliard achète 25 bus articulés pour son réseau

Le Pays de Montbéliard a acheté 25 bus articulés destinés au futur réseau de transport à haut niveau de service. Celui-ci comprend quatre lignes dotées de sections en sites protégés. Une opération chiffrée à 100 M€, qui vise à accroître l’attractivité du réseau évolitY.

 

Le premier des 25 bus articulés commandés à Iveco Bus a été présenté aux habitants du Pays de Montbéliard le 13 octobre 2018. Ces véhicules - des Crealis de 18 mètres fonctionnant au GNV - seront mis en exploitation sur les futures lignes de bus à haut niveau de service (BHNS), en cours de réalisation. 

 

Cette acquisition vise à moderniser le réseau évolitY, et à offrir une alternative à l’utilisation de la voiture. Un mode de déplacement fortement utilisé dans ce territoire, avec 70% de parts de marché en 2005, là où les transports en commun en détenaient 6%. 

 

C’est pourquoi, cette collectivité a décidé en 2014 de revoir l’organisation de ce service public. L’ancienne équipe municipale avait prévu de construire deux lignes de BHNS. Un projet chiffré à 100 M€, dont 16 M€ étaient consacrés à la construction d’un tunnel permettant de passer sous les voies ferrées dans le centre de Montbéliard. 

 

Face au désengagement de RFF (devenu SNCF Réseau) quant au financement de cet ouvrage d’art, la nouvelle majorité a changé son fusil d’épaule, et décidé de modifier l’itinéraire des lignes. Ainsi, le budget consacré à la construction de ce tunnel a été fléché vers l’aménagement d’un troisième axe structurant. 

 

« Avec le même budget, nous avons étendu les deux premières lignes de BHNS au sud de l’agglomération, dont 8 km seront en site protégé. Nous avons pu en créer une troisième et acheter 45 bus, dont 25 Crealis », explique Charles Demouge, président du Pays de Montbéliard (142 000 habitants, 72 communes). 

 

Ambiance cosy

C’est sur ce troisième axe structurant (dont la mise en service est prévue fin 2020) que seront mis en service sept des vingt-cinq bus articulés. Les autres seront affectés aux deux lignes de BHNS historiques. Ces véhicules disposeront d’une ambiance cosy, avec un éclairage indirect rouge, des revêtements bois, inox, rouge-cerise, brun poudré et gris centré. Ils seront 100% connectés avec 20 prises USB réparties dans le véhicule et des écrans d’information en temps réel.

 

Cette ligne dessert quatre communes (Hérimoncourt, Audincourt, Sochaux, Montbéliard) et d’importants pôles générateurs de déplacement tels que des sites culturels et des zones d’activités, dont les usines de PSA. 

Les bus bénéficieront de la priorité aux carrefours et s’arrêteront dans des stations « nouvelle génération ». 

 

Pour faciliter l’intermodalité, cette ligne sera en correspondance avec le reste du réseau aux pôles d’échanges de Montbéliard Acropole et Audincourt marché. Dans la nouvelle offre, les bus disposeront d’une fréquence variant de 7 à 15 minutes en heure de pointe. 

 

La collectivité prévoit également de construire deux parkings-relais, d’aménager des aires de covoiturage et de déployer des vélos en libre-service. « Le futur réseau évolitY permettra à chacun de choisir et de combiner les modes de déplacement le plus adapté à ses attentes », indique le président. 

 

50% des bus renouvelés en 2020

Le réseau évolitY est opéré depuis juillet 2017 par une filiale du groupe espagnol Moventis pour une durée de 6,5 ans. La desserte du territoire montbéliardais est organisée autour de 13 lignes régulières et d’un service de transport à la demande, étendu à l’ensemble des communes en juillet 2018. 

Ce qui représente 4,46 millions de kilomètres parcourus avec 61 véhicules. La moitié de ce parc sera renouvelé à partir de 2020 avec des bus dotés de motorisations respectueuses de l’environnement de type électrique, hybride, gaz ou bioéthanol. 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

17/11/2019

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale