Dernières actualités …

La RATP s’envoie en l’air avec EDF, Eiffage et Poma

La régie francilienne recherche une manière de voir la ville de haut et de franchir obstacles naturels et urbains grâce aux systèmes par câbles. Une technique que Brest vient d’expérimenter avec succès, en dépit des contraintes climatiques locales.

 

 

L’Île-de-France est un véritable laboratoire dans ce domaine, en raisons de ses particularités géographiques et urbaines, parfois concentrées dans un même bassin urbain, où il s’agit de s’affranchir aussi d’une voirie urbaine contrainte et forcément encombrée pour accéder au pôle de transports de masse. 

 

Un marché clairement identifié depuis quelques années par la région et la RATP, qui a mené au lancement du projet-phare du Téléval entre le terminus de la ligne 8 du métro Créteil-le Lac et la gare de Villeneuve-Saint-Georges (RER D), en franchissant obstacles naturel (le Plateau de Limeil-Brévannes) et d’infrastructures (voies ferrées, routes, lignes HT).

 

Un marché et un enjeu suffisamment importants pour faire naître un partenariat entre RATP, POMA et Eiffage, opérateur, spécialiste du câble et spécialiste du génie civil. Une expertise associée pour l’étude, la réalisation et l’exploitation des futurs téléphériques franciliens.

 

En face, Idéférique, groupement concurrent, associe dans les mêmes spécialités Keolis (filiale SNCF exploitante du téléphérique urbain brestois), BMF-Artelia (système et ingénierie) et Bouygues…

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale