TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

TCL et la SNCF s’unissent contre la fraude

Les deux principaux acteurs de la mobilité lyonnaise, TCL et TER Auvergne-Rhône-Alpes, viennent de lancer une opération conjointe de sensibilisation sur les consignes à respecter et les risques encourus dans les transports en commun, afin de prévenir les incivilités et limiter la fraude. De son côté, Laurent Wauquiez demande le vote d’une loi pour doter la Région d’un pouvoir de police.

 

C’est le pôle d’échanges multimodal de Lyon-Gorge-de-Loup qui a été choisi en cette rentrée par les deux transporteurs. Un lieu où quotidiennement se croisent 30 000 usagers des TCL, et 3 000 en provenance des TER. A titre de comparaison, le trafic quotidien des TER se situe à 175 000 voyageurs par jour, contre 1,7 millions de voyageurs par jour pour les TCL. 

 

Menée par une trentaine d’agents, cette opération de sensibilisation, parallèlement à celles menées par les deux transporteurs dans les milieux scolaires, vise à réduire le coût de la fraude. Celui-ci s’élève à 20 M€ par an sur le réseau TER Auvergne-Rhône-Alpes, et à 11 M€ sur le réseau TCL.

 

Pour endiguer ces chiffres, les opérateurs engagent des moyens de plus en plus importants. Ainsi, la SNCF a doublé l’effectif de la police ferroviaire dans les TER, qui est passé de 80 à 160 agents. Elle a aussi financé l’installation de caméras à bord des TER et dans les gares. Les 9 plus importantes d’entre elles sont d’ores et déjà équipées, 32 le seront d’ici la fin de l’année, et 85 à la fin 2019. Quant aux TCL, 23 000 contrôles sont effectués au quotidien.

 

Le président d’Auvergne-Rhône-Alpes veut encore aller plus loin. Aujourd’hui, 34 patrouilles de la police ferroviaire sont déployés de 16h 00 à minuit dans les gares et les TER, ceci pour un coût de 11 M€ par an. Le nombre de PV est en augmentation de 68%, et celui des interpellations de 28%. Et pour accroître l’efficacité de ces actions, Laurent Wauquiez souhaite initier une loi pour doter la collectivité territoriale d’un pouvoir de police ferroviaire.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload