TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Amsterdam : vers l’automatisme de la ligne nord-sud du métro

« Pour le moment ce n’est qu’au dépôt ou en bout de ligne que les rames roulent toutes seules sans conducteur, mais à terme on pense à mettre en place une exploitation automatique à 100% », expliquent Vim Van Spronsen et Ronald Doeleman, respectivement responsables commercial et technique du projet d’installation de la CBTC sur la nouvelle ligne nord-sud du métro d’Amsterdam. 

 

Une technologie Alstom qui devrait s’étendre rapidement à d’autres lignes, puis à l’ensemble du réseau. Elle est fondée sur le principe des « cantons flottants » associés à un réseau radio sol-train qui permet de déterminer la position des rames sur la ligne. Tel un système « d’enveloppe de sécurité des circulations » commun à de nombreux réseaux de métros automatiques, selon l’expression de Vim Van Spronsen. Où, ici, s’ajoute l’ATO (Automatic Train Opération) un système d’automatisme de conduite à deux niveaux. 

 

Le premier, GoA1, fonctionne avec l’assistance d’un conducteur, le second, GoA2, se passant totalement de conducteur. Au niveau GoA1, la vidéo-surveillance des rames en stations et en interne apporte au conducteur une aide dans les procédures de fermeture des portes.

D’ici fin 2019 l’installation de la CBTC sera achevée sur le réseau. Mais d’ores et déjà, l’ALS (Automatic Long Turning) automatise à 100% les parcours de manœuvres sans voyageurs dans le dépôt comme dans les stations terminus de la ligne nord-sud.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload