Dernières actualités …

Allemagne-Pologne : coup de fouet aux liaisons ferroviaires voyageurs

Alors que Deutsche Bahn et PKP sont les réseaux ferrés de l’Union européenne qui  échangent les plus importants tonnages fret, leurs liaisons transfrontalières voyageurs restent à la traine. Un constat de l’Association ferroviaire voyageurs germano-polonaise (K DE-PL) réunie à Berlin-Potsdam, le 11 juin 2018. 

Comparable au « Club d’affaires franco-allemand », elle associe personnalités politiques, spécialistes, industriels et responsables de Chambres de commerce. 

 

Aujourd’hui, seul le corridor transeuropéen I (Berlin-Francfort/Oder-Poznan-Varsovie-frontière biélorusse) est de bout en bout, électrifié, à double voie et équipé ou en cours d’équipement ERTMS. Si les autres corridors sont modernisés dans leurs pays respectifs, les liaisons transfrontalières restent autant de « trous » à combler. Tel un héritage des bouleversements frontaliers d’après 1945 qui avaient réorienté les réseaux. 

 

En 2023, deux liaisons transfrontalières seront remises à double voie, modernisées et électrifiées. Au nord, la partie Angermünde-Szczecin (100 km) de l’axe Hambourg/Berlin -Szczecin -Gdansk. 

 

Au sud, sur le corridor paneuropéen IV (Bruxelles-Cologne-Dresde-Wroclaw-Katowice-Cracovie-frontière ukrainienne), il ne reste - d’ici 2021 - qu’à électrifier et équiper de l’ERTMS la section transfrontalière Görlitz-Zgorzelec-Wegliniec (31 km) plus un itinéraire nord dédié fret de 25 km. 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

17/11/2019

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale