Dernières actualités …

Rennes booste l’offre de vélos en location longue durée

En septembre 2018, Rennes métropole proposera moins de vélos en libre service (VLS), mais plus de vélos à assistance électrique (VAE) en location longue durée. 

 

L’agglomération de Rennes va adapter l’offre de vélos en septembre 2018. Le système de location en libre-service comprendra moins de stations : leur nombre sera réduit de 83 à 55. Ce sera également le cas pour les VLS, qui passeront de 900 à 650. En revanche, le parc de vélos à assistance électrique proposés en location longue durée sera composé de 1800 vélos. 

 

« Il ne faut pas regarder que les VLS, mais l’offre globale de location de vélos. Quantitativement, elle sera en augmentation sensible », affirme Jean-Jacques Bernard, vice-président au sein de Rennes métropole, en charge des transports. 

 

Cette décision s’appuie sur une étude concernant les usages. Si le VLS est adapté pour des courtes distances, il perd en attractivité dés lors que les trajets et le temps du déplacement s’allongent. « Nous avons constaté que les usages sont très concentrés sur un nombre relativement restreint de stations, notamment celles les plus centrales, en correspondance avec les transports publics ». 

 

 

1800 vélos à assistance électrique 

 

A contrario, les stations excentrées du centre de Rennes sont peu, voire pas fréquentées. Autre constat : le nombre d’abonnés au service de VLS stagne autour de 7000 et le service enregistre 2800 voyages par jour. « Nous avons donc décidé de supprimer les stations peu utilisées et agrandir celles présentes dans le noyau urbain ».

 

En contre partie, le parc des vélos à assistance électrique en location longue durée a été augmenté et compte 1800 VAE. « Cela répond à une réelle demande des habitants. Lorsque nous avons démarré ce service, nous proposions 350 vélos. Puis nous sommes passés à 1000 en se disant que nous allions peut-être épuiser la demande. Or, ce n’est pas du tout le cas ».

 

Une raison à cela : ce type de vélos permet de parcourir des distances plus longues. « Ils sont utilisés pour des trajets domicile/travail et ont contribué à ce qu’un certain nombre d’usagers n’utilisent plus leur voiture en solo. C’est pourquoi nous avons intensifié cette offre et resserré celle des VLS sur les stations où nous avons constaté un réel usage ».

 

 

Des VLS plus légers et connectés

 

Cette adaptation de l’offre se traduira par la mise en service de nouveaux VLS. Ils seront plus légers et plus confortables tandis que les stations seront connectées. Toutes seront équipées d’un terminal de vente pour le paiement par carte bancaire. 

 

La tarification sera également modifiée pour répondre aux différents usages. Les occasionnels paieront 1€ de l’heure, tandis que les abonnés pourront pédaler gratuitement pendant soixante minutes.

 

« Nous ajoutons une offre complémentaire avec 200 cycles tels que des trottinettes électriques ou des vélos-cargo en location courte durée ».

 

Selon Jean-Jacques Bernard, la part de ce mode dans les déplacements est en constantes augmentation. Néanmoins, il ne souhaite pas communiquer de chiffres, préférant attendre les résultats de l’enquête ménage-déplacement prévus pour fin 2018.

 

Ces services de location de vélos sont gérés par Keolis Rennes dans le cadre de la nouvelle délégation de service public qui a débuté le 1erjanvier 2018.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale