Dernières actualités …

Ile-de-France : enquête sur la pollution des bus

25/06/2018

La démarche doit être saluée, car elle rompt avec certaines postures trop fréquemment rencontrées, idéologiques ou comptables. Jusqu’en juin 2019, Île-de-France Mobilités, en partenariat avec Airparif, va mesurer les émissions des gaz d’échappement d’un panel de 22 bus diesel et hybrides représentatifs du parc de bus franciliens. 

 

Les bus diesel représentent actuellement 83% du parc des 9500 véhicules en circulation dans la région. Le financement de cette étude est assuré à 100% par Île-de-France Mobilités pour un montant total de 1,3 M€.  

« Nous avons besoin de ce type de démarche scientifique pour améliorer nos politiques publiques et le niveau des émissions de notre flotte bus actuelle, en parallèle de la modernisation du parc qui reste la priorité absolue. », a ainsi expliqué Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités et de la région, le 22 juin en annonçant cette expérimentation. 

 

Les objectifs qui ont été fixés sont les suivants : 

  • mieux prendre en compte et comprendre les facteurs qui influent sur la variabilité des émissions (configuration de la voirie, conditions de circulation, mode de conduite, typologie de véhicule, conditions météorologiques, etc.) ;
     

  • identifier un niveau moyen de pollution par motorisation (hybride et diesel) et par norme de véhicule (Euro 4 et 6) ;
     

  • permettre à Airparif d’enrichir son algorithme de modélisation de la qualité de l’air en Île-de-France, pour mieux comprendre la pollution routière ; 

  • dans la mesure du possible, réduire les émissions des véhicules en circulation actuellement. 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale