Dernières actualités …

A Tours, 62% des femmes se sentent en sécurité dans les bus et trams

A Tours, le réseau Fil Bleu mène régulièrement des actions pour lutter contre le sentiment d’insécurité  dans les transports publics. Dernière opération en date : la transformation d’un bus en un lieu de débats pour sensibiliser les Tourangeaux aux violences faites aux femmes. 

 

Du 14 mai au 9 juin 2018, un bus du réseau Fil Bleu de Tours a servi d’outil de sensibilisation quant aux violences faites aux femmes. Son rôle : délivrer des messages liés à la lutte contre le sexisme, les violences sexuelles, le harcèlement dans les transports ou encore le cyber-harcèlement.

 

Chaque jour pendant la durée de cette opération, ce bus a circulé sur la ligne 2, la plus fréquentée du réseau avec 22 000 voyages quotidiens. « Nous avons également utilisé ce véhicule pour des temps d’échanges et de partage avec le public », précise Antoine Fins, directeur de Fil Bleu. 

 

 

Un bus comme lieu de débat

 

Ainsi, pendant quatre demi-journées, cette filiale de Keolis a stationné ce bus sur des espaces publics très fréquentés : centre-ville, parkings de centres commerciaux. L’Objectif : utiliser ce véhicule comme une caisse de résonnance, un lieu de débats pour sensibiliser le public à cette thématique. 

 

« Des espaces ont  été aménagés un peu à l’écart pour garantir plus de discrétion lorsque des personnes souhaitaient un échange en tête en tête avec l’un de nos partenaires ». A savoir, les forces de l’ordre (gendarmerie et police nationale), l’association France victimes, le planning familial, le centre hospitalier et universitaire de Tours, le centre national d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF)…

 

« Les retours sont très positifs : nous avons vu passer plus de 300 personnes à chaque opération et quelques situations de femmes en difficulté ont été révélées et donneront lieu à du suivi et une prise en charge ». 

 

Parallèlement, le transporteur a créé un mur d’expression visant à recueillir des idées, avis et remarques quant à l’opération.« Nous allons analyser ces suggestions d’où découleront certainement des mesures à mettre en œuvre », indique le responsable.

 

 

Marches exploratoires

 

Le réseau Fil Bleu mène régulièrement des actions de sensibilisation destinées à apaiser l’ambiance dans les transports publics et garantir la sûreté de ses clients et salariés. « Nous avons été à l’initiative des premières marches exploratoires en 2015 et 2016 », rappelle Antoine Fins. 

 

Ces marches consistent à repérer les vecteurs d’insécurité autour d’une ligne en associant une centaine de femmes, des agents de la ville de Tours et de la Métropole, la Police, la SNCF et du personnel de Fil Bleu. Elles ont donné lieu à des correctifs concernant l’aménagement urbain (amélioration de l’éclairage public, suppression des obstacles visuels, propreté) et les moyens d’alerte dans les bus et tram. 

 

 

Sérénité à bord des bus et des trams

 

Résultat : 62% des femmes déclarent se sentir totalement en sécurité dans les transports en commun tourangeaux selon une enquête réalisée en 2016. A noter que la clientèle féminine du réseau Fil Bleu est constituée à 68% de femmes. Il compte parmi ses agents 22% de femmes (un taux très élevé pour la profession), dont une centaine de conductrices. 

Autre donnée issues de l’enquête : 16% des femmes disent avoir subi des harcèlements sexistes dans les bus et trams. Des chiffres très en deçà des moyennes nationales. En effet, selon une étude du Haut conseil à l’égalité des femmes et des hommes réalisée en 2015, 100% des femmes interrogées déclarent être harcelées dans les transports. 

 

« Ces bons résultats ont plusieurs explications : tout d’abord la douceur tourangelle n’est pas un mythe. Le territoire est dans l’ensemble très paisible. Par ailleurs, nous agissons depuis très longtemps pour maîtriser l’accès à bord de nos bus ». Cela se traduit par la montée par l’avant et la présentation systématique du titre de transport au conducteur. 

 

« Le respect des règles de fonctionnement contribue au sentiment de sécurité. De plus, nous disposons de véhicules modernes et agréables. De tous ces paramètres découle une certaine sérénité ». 

 

Fil bleu réalise 37 millions de voyages par an et affiche un taux de fraude global de 5%.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale