Dernières actualités …

Trois autocaristes réclament davantage de transparence

Alors que l’action en appel de Car Postal France doit arriver devant le tribunal de commerce de Paris, après sa première condamnation par le tribunal de commerce de Lyon, trois transporteurs rhônalpins, alertent leurs instances représentatives sur la nécessité de valoriser les bonnes pratiques et d’assurer le respect des règles en matière de concurrence.

 

A quelques jours du jugement qui doit être rendu, en principe en juin, par la cour d’Appel de Paris, les Cars Faure, les Cars Berthelet et Réunir Dauphiné font monter la pression. 

 

On se souvient que Car Postal France, dont le siège social est situé à Saint-Priest, près de Lyon, avait connu une ascension fulgurante, depuis son arrivée sur le territoire national en 2004, avec un chiffre d’affaires annuel proche aujourd’hui des 100 M€. 

 

La filiale de Car Postal Suisse SA, elle-même filiale de La Poste Suisse, s’était développée soit en acquérant des autocaristes de la façade Est de la France, soit un décrochant, sur appels d’offres, plusieurs délégations de service public auprès d’autorités organisatrices de cette même zone de la France. 

 

Ses méthodes avaient alors été contestées par trois concurrents qui l’ont assigné et fait condamner par le tribunal de commerce de Lyon, en septembre 2016, à 10,6 M€ de dédommagements pour préjudice subi, une somme mise actuellement sous séquestre. 

 

Aujourd’hui, par la voix de leurs dirigeants, les trois autocaristes régionaux réitèrent leur volonté de plus de transparence et d’éthique dans le secteur du transport de voyageurs. Ils en appellent plus que jamais à la vigilance de leurs organisations professionnelles quant à la qualité et à la fiabilité des informations que fournissent les opérateurs de transports de voyageurs. 

 

Cet appel vise sans doute directement la FNTV (dont Car Postal France est adhérent), alors que ses initiateurs s’appuient sur une enquête de l’Office Fédéral des Transports ayant relevé, en février dernier, des irrégularités sur les comptes de Car Postal Suisse, portant sur les années 2007 à 2015. 

 

Depuis, c’est le Contrôle Fédéral des Finances, organe suprême de surveillance financière de la Confédération, qui s’est emparé de ce dossier intéressant le premier groupe de transport de voyageurs par autocars de Suisse.

 

 

Alain-Jean Berthelet, Pdg des Cars Berthelet, et président de Réunir.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

17/11/2019

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale