Dernières actualités …

Clap de fin pour la LGV Kuala Lumpur-Singapour ?

30/05/2018

Mahatir Mohamad, le nouveau Premier ministre malais, a déclaré que son pays allait se retirer du projet de liaison ferroviaire à grande vitesse de 350 km de long entre Kuala Lumpur et Singapour, prévu pour entrer en service en 2026, et qui aurait réduit le temps de trajet entre les deux villes à 90 mn. 

 

Ce retrait intervient alors que l’appel d’offres pour sa conception, sa construction, sa maintenance et son exploitation a déjà été lancé. Vainqueur surprise des élections du 9 mai dernier, Mahatir Mohamad estime que ce projet d’un coût évalué à 16 Mds $ est trop coûteux en regard de ce qu’il rapportera au pays, et assure qu’il ne reviendra pas sur cette décision, bien qu’elle puisse demander un certain temps pour être effective compte tenu des négociations qui vont devoir être menées avec Singapour pour rompre l’accord conclu en décembre 2016 et trouver un arrangement sur le montant d’éventuelles indemnités. 

 

Confronté à une dette publique de 251 Mds $ laissée par l’ex Premier ministre Najib Razak, qui est soupçonné d’avoir détourné de fortes sommes du fond d’investissements étatique 1MDB, le nouveau gouvernement entend aussi abandonner ou renégocier d’autres projets d’infrastructure pour faire des économies.

 

Est notamment visée la ligne East Coast Rail Line, liaison ferroviaire vouée à relier le Sud de la Thaïlande au Sud Ouest de la Malaisie et à Kuala Lumpur en passant d’abord par la cote Est du pays. Un projet de 13 Mds $ que Mahatir Mohamad juge trop avantageux pour les Chinois qui le financent, et dont les entreprises se chargent de la construction dans le cadre de la One Belt One Road Initiative.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale