Dernières actualités …

La déviation du Teil démarre cette année

En dépit des négociations actuelles sur la réforme de la SNCF, la ministre en charge des Transports, Elisabeth Borne, a engagé le 18 avril, le gouvernement en faveur de la réalisation de la déviation du Teil, en Ardèche. Elle était attendue depuis une trentaine d’années.

 

Une décision obtenue après audition d’une délégation d’élus du département. La ministre chargée des Transports a ainsi suivi les orientations du Conseil d’Orientation des Infrastructures (rapport Duron), remis au gouvernement début février.

 

Celles-ci ont convenu de la priorité de réaliser la déviation du Teil, une section supportant un trafic de plus de 6 000 véhicules par jour, afin de fiabiliser les temps de parcours, améliorer la sécurité des riverains et limiter les nuisances sur un linéaire de 4,5 kilomètres, tout en évitant la traversée du Teil.

 

Un aménagement qui s’inscrit dans la politique de désenclavement des territoires, et qui vise à permettre aux ardéchois d’améliorer significativement l’accès à la vallée du Rhône et au département de la Drôme.

 

Inscrite au Contrat de Plan Etat-Région (CPER), pour 63,8 millions d’euros, cette opération est également cofinancée par le département de l’Ardèche à hauteur de 10,9 millions d’euros.

 

La ministre a également annoncé que l’Etat dégagerait les crédits nécessaires pour permettre le lancement des travaux dès cette année, soit 4,25 millions d’euros, afin d’envisager une ouverture de cette section routière dès le début 2022.

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale