Dernières actualités …

La FNAUT propose la "coexistence " entre franchise et open access

Actualité ferroviaire oblige, la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT) est très présente dans les médias. Du 30 mars au 3 avril, ses représentants se sont exprimés pas moins d’une quarantaine de fois sur une vingtaine de chaines de radio et de télévision différentes !

 

Le 6 avril à Paris, la FNAUT a présenté ses propositions pour la libéralisation des services ferroviaires Grandes Lignes. Une démarche rendue obligatoire par le Quatrième paquet ferroviaire européen de décembre 2019 à décembre 2023 pour les services conventionnés, et d’ici décembre 2020 pour les services non conventionnés.

 

Le Gouvernement a fait « le choix exclusif de l’open access , explique la FNAUT, mais le choix n’est pas à effectuer entre franchises (dont l’inconvénient est de créer des monopoles territoriaux, ndlr.) ou l’open access, il faut que les deux modèles puissent se compléter et donc ne pas exclure la solution de franchises ».

 

La solution proposée mixe, sur base territoriale, des services TGV nationaux effectués sur LGV prolongés sur lignes classiques, des services internationaux réalisés sur le réseau français et des services TET sous l’égide de l’État, voire des TER à longue distance, souvent ex-TET transférés aux régions.

Selon cette logique, huit franchises géographiques se partageraient le réseau, plus des franchises spécifiques trains de nuit et TGV inter-secteurs passe-Paris.

 

Retrouvez une analyse complète des propositions de la FNAUT.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale