Dernières actualités …

Lille prépare l'intégration tarifaire entre les TER et Transpole

En janvier 2019, il sera possible d’emprunter les TER circulant dans le périmètre de la Métropole européenne de Lille avec d’importe quel titre de transport du réseau Transpole. Cette intégration tarifaire est l’un des engagements de Keolis inscrit à la nouvelle concession de service public. Celle-ci a pris effet le 1er avril 2018 pour une durée de 7 ans.

 

En janvier 2019, de nombreuses nouveautés seront déployées sur le réseau urbain de la Métropole Européenne de Lille (MEL). Elles ont été annoncées le 26 mars dernier par Daniel Castelain, président de cette collectivité.

 

L’une des nouveautés portera sur la mise en œuvre de l’intégration tarifaire entre les TER et Transpole, filiale de Keolis. Cette décision permettra aux voyageurs munis d’un titre de transport urbain (quel qu’il soit) d’emprunter l’une des sept lignes TER circulant dans le périmètre de la métropole. Et ce à partir des 42 gares et haltes ferroviaires implantées dans ce territoire. «Cette mesure offre aux communes les plus rurales un nouveau moyen de transport plus rapide que les bus pour venir à Lille», indique Gilles Fargier, directeur général de Transpole.

 

4,2 millions de voyages en train attendus

 

Utiliser le train dans ces conditions est actuellement réservée aux abonnés du réseau Transpole. La MEL a pour cela signé une convention avec la région des Hauts-de-France. Ce document servira de base pour élargir ce dispositif aux autres titres de la gamme tarifaire de Transpole. « La compensation financière versée par la MEL à la Région sera proportionnelle au nombre d’utilisateurs », poursuit le patron de Keolis Lille.

 

A la fin de son contrat prévu en 2024, le transporteur estime à 4,2 millions le nombre de voyages réalisés en TER. Un chiffre à rapprocher de la fréquentation globale du réseau urbain qui devrait s’élever à  223,7 millions  de voyages. La concession de service public attribuée à Keolis a débuté le 1er avril 2018 et génèrera un chiffre d’affaires cumulé de 2 milliards d’euros.

 

Nouvelle offre, nouveaux services

 

Parmi les autres engagements figurant à ce contrat, la restructuration du réseau de bus. Celle-ci interviendra elle-aussi en janvier prochain. Au programme : le doublement du nombre de Lianes dans l’objectif de former un réseau structuré autour de 23 lignes structurantes et de lignes complémentaires. Il est également prévu de déployer du transport à la demande et du covoiturage dynamique.

 

« Avec cette organisation, 75% des habitants de la Métropole se trouveront à proximité d’un axe fort : métro, tramway, Liane ou TER », précise Gilles Fargier. Transpole compte également poursuivre la digitalisation de ses outils et services. Dés 2019, les voyageurs pourront acheter leur titre de transport grâce à leur Smartphone et utiliser ce dernier en remplacement de la carte de déplacement Pass Pass.

 

Dans la Métropole européenne de Lille (90 communes pour 1,2 million d’habitants), les transports publics sont articulés autour d’un réseau de métro (45 km, 60 stations, 143 rames), de tramway (22 km, 36 stations, 24 rames) et de 66 lignes de bus, dont 6 Lianes. L’agglomération compte également 2200 vélos en libre-service pour 223 stations. En 2016, Transpole a réalisé 180 millions de voyages.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale