Dernières actualités …

2017, année record pour les transports publics bordelais

Pour les Transport de Bordeaux Métropole (TBM), l’année 2017 a été un bon cru : avec 152 millions de voyages enregistrés dans les bus, tramways, vélos en libre-service et navettes fluviales, la fréquentation globale a augmenté de 8,5%. Les deux premiers mois de 2018 sont également prometteurs.

 

Tous les voyants ont été au vert en 2017 pour les Transports de Bordeaux métropole (TBM), gérés par Keolis. Le réseau de transport en commun, les vélos en libre-service et les navettes fluviales ont vu leur fréquentation augmenter. Globalement, TBM a enregistré 152 millions de voyages, soit une progression de  8,5% par rapport à 2016. Sur le réseau de tramway, constitué de trois lignes, le nombre de voyages a été en hausse de 12,1%. Pour leur part, les 80 lignes de bus ont enregistré une croissance de 2,4%.

 

Du côté des deux roues, V3, le service de vélos en libre-service, a connu une progression beaucoup plus modérée (+0,8%) qui, selon un communiqué de la Communauté urbaine, serait liée à « un dernier trimestre pluvieux, puisque la tendance était de + 3,8% sur les 9 premiers mois de l’année ». Chaque vélo (le parc en compte plus de 1800 pour 175 stations) est utilisé en moyenne trois à quatre fois par jour.

 

Autre succès, celui remporté par les deux navettes fluviales qui affichent une fréquentation de 363 353 voyages. Ce qui représente une hausse de 13,2% par rapport à 2016. Les parcs-relais ne sont pas en reste avec une fréquentation et un taux d’occupation respectivement en augmentation de + 5,2% et +2,2%. Sur l’ensemble des vingt-quatre P+R que compte l’agglomération, le nombre de places s’élève à près de 6000 et 1640 devraient être créées en 2018. L’ensemble de ces résultats sont qualifiés « d’année record » par l’autorité organisatrice de transport.

 

 

11 500 voyageurs contrôlés chaque jour

 

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le taux de fraude a perdu près d’un point en passant de 11,5% en 2016 à 10,7% l’année dernière. En 2017, quatre millions de contrôles ont été effectués sur le réseau TBM, ce qui correspond à 11 500 voyageurs contrôlés chaque jour. Ainsi, le taux de fraude mesuré s’élève à 8,8% dans les bus (- 0,5%) et à 11,6% dans le tramway (-1%). A noter que la fraude a nettement diminué le dimanche en passant de 17,6% à 12,9%.

 

Ces résultats encourageants sont aussi liés aux différentes campagnes de communication menées depuis 2014. Celle lancée en mars 2018 expose les enjeux liés au financement d’un réseau de transport urbain en présentant les principaux coûts de fonctionnement. A Bordeaux, ils s’élèvent à 350 000€ pour le réseau de bus et à 3 M€ pour le tramway. La collectivité et Keolis ont également jugé utile de rappeler par voie d’affichage que la vente des tickets et abonnements couvre un tiers des coûts de fonctionnement.

 

Depuis 2014, date où Keolis a été reconduit aux commandes du réseau TBM, la fréquentation a progressé de +18,3%. En 2018, les premiers résultats enregistrés en janvier et février sont prometteurs, puisque le nombre de voyages a augmenté de 10%.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale