Dernières actualités …

A Dijon, la carte bancaire devient titre de transport

A Dijon, il est possible d’acheter des billets de tramway directement à bord avec sa carte bancaire sans contact. Cette solution dite d’open payment, née du partenariat entre Dijon Métropole, la Caisse d’Epargne, Keolis, Visa et Worldline, vise à simplifier l’accès aux transports publics.

 

Terminée les files d’attente en agence ou devant les distributeurs de titres de transport pour acheter un billet de tramway. Depuis le 27 mars dernier, les voyageurs peuvent réaliser cette opération directement à bord en présentant leur carte bancaire sans contact (quelle que soit leur banque) devant une borne de validation prévue à cet effet. Ce qui revient à transformer la carte de paiement en titre de transport.

 

Côté prix, c’est la tarification en vigueur qui est appliquée, à savoir 1,30€ pour le titre unique. En sachant que cette solution d’open payment applique automatiquement le tarif d’un pass journalier (3,90€) dès lors que trois voyages sont réalisés. Lors du contrôle, il suffit d’apposer la carte bancaire sur le terminal du contrôleur. Autre fonctionnalité : l’historique de voyage et l’impression de justificatif de déplacement sont accessibles par internet depuis le site de Divia, l’opérateur de mobilité de l’agglomération dijonnaise.

 

 

Le tram puis les bus en open payment

 

Cette nouvelle solution de paiement vise à simplifier l’accès aux transports publics, notamment aux voyageurs occasionnels, touristes, ainsi qu’aux clients réguliers ayant oublié leur titre de transport. Pour l’instant, cette innovation qualifiée de « première en France » par les différents partenaires - Dijon métropole, la Caisse d’Epargne, Keolis, Visa et Worldline - n’a été déployée que sur les deux lignes du tramway. Il est néanmoins prévu de l’étendre au réseau de bus en septembre prochain.

 

A Dijon, Keolis exploite depuis le 1er janvier 2017 un contrat de mobilité globale incluant le réseau de transport public, le stationnement et la location de vélos en libre-service. Ce qui représente la gestion de deux lignes de tramway, 18 lignes de bus opérées avec 200 bus (dont 102 hybrides), 400 vélos en libre-service, 800 en location longue durée, 9 parkings et 4500 places en voirie. En 2017, l’opérateur de transport public a assuré 46,1 millions de voyages, soit 180 par an et par habitant.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

17/11/2019

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale