Dernières actualités …

Avec Siemens, Copenhague va retrouver le tramway

En 2024, après plus d’un demi-siècle d’absence, puisqu’ils ont disparu en 1968, des tramways vont de nouveau parcourir les grandes artères de Copenhague. La capitale danoise a confié au consortium Light Rail I/S, qui associe Siemens et l’entreprise locale de génie civil Peer Aarsleff, la construction « clés en mains », le dépôt-atelier de maintenance inclus, d’une ligne d’une longueur de 28 kilomètres à double voie et qui desservira 29 stations.

 

Cette ligne sera exploitée avec un parc de 27 rames quadruples de la gamme Avenio Siemens d’une capacité de 363 places dont 99 assises. Leur  maintenance sera assurée durant quinze années dans le cadre du contrat de construction. Dans l’offre tramway de Siemens, les rames Avenio à plancher bas ont remplacé les Combino, premiers matériels à plancher bas du constructeur, qui étaient apparus à la fin des années 1990.

 

En France, dans leur  version tram-train dite Avanto, elles équipent les lignes Mulhouse-Thann en Alsace et Esbly-Crécy, en Île-de-France.

La ligne de Copenhague, d’orientation géographique nord-sud, reliera deux localités de banlieue (Lingby et Ishoj) en desservant le centre-ville.

 

Elle empruntera sur son parcours deux des cinq « doigts », ces axes de pénétration urbaine qui structurent les transports et l’urbanisme de Copenhague selon les directives du plan « Fingerplanen », lancé après la Seconde guerre mondiale. La nouvelle ligne devrait offrir une capacité journalière de 44 000 voyageurs.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale