Dernières actualités …

Massif Central, la limitation à 80 km/h est une double peine

Les élus ruraux du Massif Central ne décolèrent pas. La plupart n’ont pas digéré le report de la réalisation, qui s’apparente à un abandon du projet de TGV Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon (POCL), préconisé par le rapport Duron. Mais ils s’élèvent aussi contre la mesure prise par le gouvernement d'imposer le 80km/h sur toutes les routes nationales et départementales, à compter du 1er juillet 2018.

 

34 élus, soit 8 présidents de conseils départementaux, 12 députés, 11 sénateurs et 3 députés européens viennent de signer une lettre envoyée au président de la République. Cette mesure est, selon eux, une double peine en matière de mobilité, qui aboutira à une France à deux vitesses, alors que le gouvernement en a fait l’une de ses priorités, lors des dernières Assises de la Mobilité, à Paris.

 

L’initiative a été menée par Vincent Descœur, député du Cantal, qui a lancé une pétition ayant déjà recueilli plus de 12 000 signatures dans son département. Les signataires demandent de « de renoncer à cette mesure qui confirmerait la fracture territoriale ».

 

Dans la lettre adressée à l’Elysée, les élus estiment que cette mesure « ignore les difficultés de déplacement dans les territoires ruraux et de montagne ». Elle s’apparenterait notamment à une catastrophe pour les départements du Massif Central, que l’Etat a oubliés dans ses grands projets d’infrastructures routières et ferroviaires, et dont les habitants verront leurs temps de déplacement vers les métropoles et les principales autoroutes sensiblement augmenter.

 

Et ils demandent que cette mesure fasse l’objet d’un débat au Parlement, cette mesure venant anéantir les efforts engagés par les collectivités pour moderniser leurs infrastructures routières, diminuer les temps de parcours vers les autoroutes et, en même temps, améliorer les conditions de sécurité.

 

Pour l’instant, le Premier ministre Edouard Philippe reste ferme sur ses positions, puisqu’il vient de réaffirmer sa volonté d’imposer le 80 km/h dès le 1er juillet prochain. 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale