Dernières actualités …

Amiens-Boulogne : dernier refuge des BB 67400 et Corail !

L’arrivée progressive et régulière des nouvelles rames bi-modes Coradia Liner, la version grandes lignes/grands parcours des Regiolis d’Alstom, chasse rapidement du trafic les voitures Corail des TET, et les locomotives diesel voyageurs des séries les plus anciennes.

 

Après les élégantes et puissantes CC 72100 qui sillonnaient l’axe Paris-Troyes-Belfort-Mulhouse depuis plus de quatre décennies, c’est au tour des BB 67 400 de quitter définitivement la scène ferroviaire. Elles ont déjà disparu de la transversale Nantes-La Rochelle-Bordeaux en décembre dernier, à l’entrée en vigueur de l’horaire 2017-2018.

 

Et depuis cet hiver elles n’assurent plus les traditionnels trains de nuit et de neige reliant (Paris), Valence et Briançon, et qui desservent les stations alpines du Briançonnais, trains qui sont mis en ligne durant les jours de fins de semaines.

 

Derniers refuges de ces machines livrées en 232 exemplaires de 1969 à 1975, et dont seule une centaine demeure aux effectifs SNCF, les lignes Bourges-Montluçon et Amiens-Abbeville-Boulogne-sur-Mer. Des lignes qui sont, en réalité, de simples « prés-carrés précaires » en l’attente de l’arrivée, ici aussi, des Coradia Liner qui sont attendus dès la fin de l’année 2018.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale