Dernières actualités …

Lyon : nouvelle époque pour le Sytral

La première cérémonie des vœux de Fouziya Bouzerda, nouvelle présidente du Sytral, qui a succédé le 7 octobre 2017 à Annie Guillemot, s’est déroulée aux Halles Paul Bocuse, le dernier jour protocolaire, en hommage au chef de Collonges-au-Mont-d’Or.

 

Une cérémonie qui marque la fin d’une époque, depuis la substitution des élus historiques du conseil départemental par ceux du conseil régional, au conseil d’administration. Cette mutation fait elle-même suite à l’absorption par le Sytral de Cars du Rhône, initialement placée sous l’autorité du Département.

 

Dorénavant, pour l’exploitation des divers services de transport, le Sytral a fait appel à plusieurs transporteurs : Keolis, Car Postal France et Berthelet, pour le transport urbain, Maisonneuve, Planche et Transdev pour les transports interurbains et Rhônexpress.

 

Une nouvelle ère qui nécessite forcément l’apprentissage d’une cohabitation entre deux collectivités aux fortes personnalités et aux fonctionnements différents. Elle s’ouvre au cours du plan de mandat actuel, couvrant la période 2015-2020, et qui ne totalise pas moins de 1,2 milliard d’euros d’investissements.

 

Parmi les principaux chantiers en cours, on note le prolongement de la ligne B du métro, depuis gare d’Oullins, sur un peu plus de 2 kilomètres à destination des Hôpitaux Sud. A l’horizon 2023, ce chantier, qui représente le tiers de l’investissement global, prévoit la construction d’une station intermédiaire à Oullins-Centre et l’organisation d’un pôle multimodal à son terminus, incluant un parc-relais de 900 emplacements.

 

Parmi les autres chantiers, on note la mise en place de l’aménagement d’un site propre pour la ligne C3, le prolongement du tramway T6 depuis Debourg qui, à terme, permettra de réaliser la première ligne en rocade du réseau lyonnais, l’aménagement d’un site de maintenance dans le quartier de Perrache...

 

On relève aussi l’installation progressive de la connectivité 4G en totalité dans le réseau souterrain, l’accroissement de la sécurité avec celui des moyens de vidéo-surveillance… et l’expérimentation du prolongement de l’exploitation des métros jusqu’à deux heures du matin les fins de semaine.

 

Enfin, au-delà de ce plan de mandat, le Sytral mène d’ores et déjà des réflexions pour trouver les bonnes solutions de mobilité liée au chantier de la gare de Part-Dieu, à l’horizon 2030. Le Sytral envisage en effet de doubler la fréquentation des transports en commun dans cette zone par rapport à la situation actuelle, c’est-à-dire atteindre les 300 000 mouvements au quotidien.

Fouziya Bouzerda, président du Sytral avec Georges Képénékian, Maire de Lyon, au second plan.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

17/11/2019

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale