TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

Sud PACA veut accélérer l’ouverture des TER à la concurrence

Renaud Muselier, le président de Sud Provence-Alpes-Côte-d’Azur souhaite accélérer le processus d’ouverture à la concurrence des transports régionaux. C’est ce qu’il a indiqué en présentant ses vœux à Marseille, le 25 janvier dernier.

 

Les relations entre la Région et la SNCF ne sont pas au beau fixe en Sud Provence Alpes Côte d’Azur, et cela dure maintenant depuis quelque temps. En particulier, depuis le contentieux qui n’est toujours pas réglé, porté devant le tribunal administratif de Marseille, et ouvert depuis la fin 2016. « Le litige porte sur un montant de 36 millions d’euros revendiqués par la SNCF auprès de la collectivité », selon Philippe Tabarot, vice-président de la Région, délégué à la Sécurité, aux Transports et à l’Intermodalité.

 

Renaud Muselier constate amèrement : « la SNCF est défaillante ». Et il justifie : « 20% de TER en retard, 10% de TER annulés et un taux de fraude important ». Pour autant le président de Sud Provence Alpes Cote d’Azur, relève de meilleurs chiffres sur les derniers mois, en dépit du non renouvellement de la convention avec la SNCF : une fréquentation en hausse de 10% et une certaine amélioration de la régularité et de la ponctualité.

 

D’où l’idée de continuer le dialogue en 2018, mais d’envisager une application des lois européennes d’ouverture à la concurrence, si possible avant l’échéance prévue pour 2023. « Nous envisageons le lancement d’un appel d’offres à manifestation d’intérêt au plus tôt possible », explique donc Renaud Muselier.

 

Selon Philippe Tabarot, « trois lots ont été constitués : les lignes du littoral, les lignes des Alpes et la ligne Nice-Breil-sur-Roya ». En attendant, la Région reste en l’attente des dotations de l’Etat, en particulier pour l’entretien des nœuds ferroviaires de Marseille, Toulon et Nice, mis en cause pour générer de nombreux retards de TER.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload