Dernières actualités …

Le gaz fuse dans le mix énergétique français

18/01/2018

Selon GRTgaz(1) les consommations brutes de gaz enregistré en 2017 sur son réseau de transport, ont connu une augmentation de 0,4%, pour atteindre 475 TWh. Ce niveau jamais atteint s’explique par la baisse de disponibilité du parc nucléaire et par le niveau de l’hydraulique historiquement bas cette année. La consommation des clients raccordés aux réseaux de distribution (résidentiel, tertiaire et industrie) est en baisse (-2,9%) en raison des températures clémentes enregistrées.

 

En France, la consommation totale de gaz dans le secteur des transports est équivalente à celle de l’électricité et du pétrole. L’émergence d’un mix gaz décarboné ajoutée à de nouveaux usages encouragés par les pouvoirs publics pourrait permettre à la France d’accélérer sa lutte contre le changement climatique, en déployant des solutions efficaces et mobilisables rapidement dans les territoires.

 

Le gaz pourrait, selon GRTgaz, ainsi contribuer à plus du tiers de l’effort de réduction de 97 Mt de CO2 par an restant à fournir par la France pour atteindre à l’horizon 2030 l’objectif fixé par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte(2).

 

Par ailleurs, la dynamique du gaz renouvelable se confirme, avec 44 sites injectant du biométhane dans les réseaux de gaz à fin 2017, pour 408 GWh de gaz injecté (+100% par rapport à 2016). La nouvelle ambition affichée par les opérateurs gaziers de porter à 90 TWh la part du gaz renouvelable dans le mix gaz en 2030, devrait se traduire dès 2018 par la mise en service de plusieurs dizaines de nouveaux sites dont 5 ou 6 sur le réseau de GRTgaz.

 

La mobilité au gaz (GNV et bioGNV) poursuit également sa progression avec une augmentation de 10% du parc global de véhicules et de 100% sur le segment des poids lourds. Ces véhicules profitent d’un parc de stations d’avitaillement au gaz en plein essor, une tendance qui se poursuivra tout au long de l’année 2018 avec, a minima, un doublement du nombre de stations en 2018.

 

(1) GRTgaz est une société anonyme détenue à 75% par ENGIE et à 25% par la Société d’Infrastructures Gazières (consortium public composé de CNP assurances, CDC Infrastructure et la Caisse des Dépôts) et 0,35% par les salariés de l’entreprise.

 

(2) La LTECV définit un objectif de réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2030. 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale