Dernières actualités …

Ferroviaire : la FNAUT ne veut pas de «pause»

Le 12 janvier, la FNAUT (Fédération nationale des Associations d’Usagers des Transports) exposait son point de vue sur la « pause » proposée par le Gouvernement en matière de lancement de grands projets d’infrastructures de transport.

 

Une erreur selon le représentant des usagers qui préconise toutefois l’abandon pur et simple de « certains grands projets inutiles ou surdimensionnés » (N.-D.-des-Landes, Canal Seine-Nord, autoroutes urbaines), voire celui de « projets de transports collectifs mal conçus, comme les lignes 17-18 du Grand Paris Express et les gares TGV extra urbanisées ».

 

La FNAUT demande « l’examen des grands projets au cas par cas » et préconise la réalisation de « grands projets vertueux actuellement reportés ou abandonnés ». Liés aux « transports du quotidien [qu’il s’agisse de projets urbains] tramways et RER au transport ferroviaire voyageurs (LGV sur Transversale Sud), au fret, (contournement de Lyon, accès Lyon-Turin, Voie ferrée Centre Atlantique) ou de vocation mixte (LN Montpellier-Perpignan)... »

 

La Fédération s’appuie sur les diverses études prospectives menant à l’horizon 2040-2050 qui associent démographie, urbanisation, métropolisation, évolution des modes de vie et besoins de mobilité. Elle estime « qu’une pause serait dangereuse » en raison du temps perdu et qu’il ne faut pas opposer « amélioration des transports du quotidien, modernisation du réseau ferré classique et grands projets ».

 

Travaux de contournement Nîmes-Montpellier.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale