TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale

Dernières actualités …

FNTV : premiers vœux pour Jean-Sébastien Barrault

10/01/2018

Le nouveau président de la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) s’est plié pour la première fois à l’exercice obligatoire de la cérémonie des vœux le 9 janvier, devant quelque 150 représentants du secteur.

 

Jean-Sébastien Barrault a, pour l’occasion, tenu à rappeler l’ensemble des défis qui attendent les professions du transport routier de voyageurs. Les conséquences du drame de Millas en font partie, et le nouveau président à rappeler, en préambule, « à quel point le transport de personnes est une responsabilité importante. Il nous enseigne aussi, que malgré tous les progrès et les efforts réalisés en matière de sécurité, nous ne sommes malheureusement pas à l’abri d’accidents aussi dramatiques (…) Nous devons à chaque fois tirer les enseignements de ces accidents… ».

 

Dans la liste des chantiers en cours pour la fédération, a ensuite été évoquée la transition énergétique avec une prise de position claire : « Le GNV ne sera pas l’unique solution. Il fait partie du mix-énergétique que nous devons promouvoir en matière de transition énergétique compte tenu de la diversité des activités du transport routier de voyageurs ». Et le rappel de certaines nécessités : « nous devons obtenir des garanties sur le maillage le plus complet possible du territoire en stations d’avitaillement au gaz et en bornes de recharge électrique ainsi que des assurances sur la pérennité des orientations en matière de choix de ces nouvelles énergies ».

 

Au chapitre des bouleversements auxquels le nouveau président devra faire face, les évolutions réglementaires tiennent aussi une bonne place. Si Jean-Sébastien Barrault a tenu à rappeler l’importance et les avantages de la délégation de services publics pour l’épanouissement du secteur, il a aussi prévenu ses adhérents des nécessaires adaptations au nouveau contexte en construction : « les acteurs traditionnels des transports que nous sommes sont défiés par de nouveaux acteurs de la mobilité, qui sont rarement soumis aux contraintes que les transporteurs doivent subir. Nous devrons nous adapter au nouvel environnement que la future loi d’orientation sur les mobilités créera… »

Enfin, après avoir rappelé que « le Gouvernement attend des propositions pour rattraper le retard en matière de gares routières… », il a conclu sur la nécessaire valorisation des métiers et l’attractivité de cette profession, notamment à travers la démarche Tremplin.

 

 

 

Tags:

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
J'aime !
Please reload

Please reload