• Pierre Cossard

Vers des rames à grande vitesse germano-russes Siemens-Sinara


17/11/2021 - Début novembre 2021, Siemens Mobility et le Centre d’Ingénierie Ferroviaire de Russie* ont signé un accord pour développer en commun un nouveau train à grande vitesse à voie large (1,524 m, l’écartement russe).


Les essais des prototypes de ces nouvelles rames, élaborées selon les prescriptions des RZD (Chemins de fer russes) et construites sur le site Ural Locomotives du groupe Sinara, seraient lancés en 2028.


Ces rames seraient dimensionnées pour atteindre une vitesse maximale technique de 400 km/h, tout en offrant les meilleures performances énergétiques et environnementales.


La coopération entre Siemens Mobility et le groupe russe Sinara est bien établie depuis de longues années avec la construction des rames Sapsan, les dérivées russes de la gamme ICE, qui circulent sur les lignes Moscou-Saint-Pétersbourg et Moscou-Kazan.


Il faut également y ajouter l’expérience de l’exploitation des rames automotrices électriques régionales et de banlieue (notamment celles roulant sur le RER de Moscou) et baptisées Latoshka. Des matériels qui eux sont issus de la famille Siemens Desiro.


 

* Entreprise commune entre les Chemins de fer russse (RZD) et le groupe ferroviaire Sinar