• Michel Chlastacz

Une « frappe » russe très à l’Ouest et aux impacts ferroviaires


18/03/2022 - Le 13 mars 2022, une attaque de missiles russes a détruit la base ukrainienne de Yavoriv située à 20 km de la frontière polonaise avec un lourd bilan estimé à 35 morts et 134 blessés.


Selon Le Monde daté du 15 mars 2022, cette base est « l’un des seize centres que l’OTAN a développé dans des pays partenaires comme la Moldavie, la Serbie et la Suède. C’est de plus une plate forme de livraison d’équipements militaires [destinés à l’Ukraine et un centre] d’entrainement et de] formation ».


Une frappe qui s’adresse aussi à la Pologne, que le pouvoir russe aurait tendance à considérer comme la principale « aile marchante » de l’OTAN vers son espace stratégique.


Situé au plus près de la liaison ferroviaire internationale (Cracovie) Przemysl-Lviv (Lwow), ce lieu est aussi sensible au point de vue ferroviaire qu’au point de vue stratégique.


Un nœud ferroviaire stratégique


En effet, il se situe aux abords du complexe de lignes qui associent ici la voie standard UIC (1,435 m) et la voie large à la russe (1,524 m) et qui organise des interpénétrations entre les deux systèmes.


Côté infrastructures voyageurs, la voie large se poursuit jusqu’en gare de Przemysl ce qui permet aux Chemins de fer ukrainiens (UZ) d’opérer des trains directs de et vers Lviv comme de et vers l’ensemble du réseau ukrainien.


Une disposition technique qui a grandement facilité l’acheminement des réfugiés vers la Pologne, et qui se complète, toujours à Przemysl, de vastes installations de changements de bogies des voitures voyageurs.


En outre, en gare de Mostyka I, une voie dispose du « SUW 2000 » qui, comme le système Talgo à la frontière franco-espagnole, permet un changement automatique d’écartement pour les voitures de voyageurs aux essieux équipés en fonction.


Côté fret, la voie standard UIC continue jusqu’aux deux centres ukrainiens de transbordement et de changement de bogies pour wagons de Mostyka I et II, le premier étant d’ailleurs très proche de la base bombardée.


Tandis que la voie large partage avec la voie standard les voies du triage de Medyka situé à l’est de Przemysl. C’est là qu’existent également d’importantes installations de transbordement et de changement de bogies des wagons...