Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

Un milliard pour la ligne nouvelle Messine-Catane


ligne messine-catane

03/05/2021 - À l’issue de plusieurs mois de procédures d’adjudication, le doublement de la partie nord de la ligne côtière sicilienne Messine-Catane-Syracuse et la construction de la section initiale de l’axe à grande vitesse Catane-Palerme /Agrigente ont été attribués à un consortium qui associe deux groupes.


Le Milanais Webuild, leader italien des travaux publics et du génie civil (70%), et l’entreprise Palermitaine Pizzarotti (30%), un contrat de 1,003 Md€. Ce qui est cher pour le doublement de moins de 90 km de lignes.


Mais il convient de rappeler la conception italienne du doublement. Dans la plupart des cas, compte-tenu du relief de la péninsule, un doublement (radoppio) consiste en fait à construire une ligne nouvelle* au prix de très nombreux ouvrages d’art (tunnels, viaducs) nécessités par un tracé plus direct.


C’est le cas avec la ligne classique Messine-Catan-Syracuse (168 km) qui longe la côte et est à voie unique sur l’essentiel (69%) d’un itinéraire tortueux.


Le contrat concerne la partie nord de la ligne entre Giampilieri, Taormina et Fiumifreddo di Sicilia, section complexe de la partie Messine-Catane du parcours.


Avec la création d’une ligne nouvelle parcourable à 200 km/h qui desservira cinq gares nouvelles et comportera huit tunnels et sept viaducs, ces sections d’ouvrages d’art totalisant près de 90% des 42 km du nouveau trajet, qui permettra de relier Messine à Catane en 45 minutes au lieu de deux heures aujourd’hui.


S’ajoute, pour 192 M€ de l’ensemble, la première section à lancer d’ici 2023 et à achever en 2030 de la future LGV Catane- Palerme. Ligne dite Sprint dont les travaux de sortie de Catane sont en cours, et qui est inclue dans le Corridor paneuropéen V (Scandinavie-Méditerranée).


Cette section de 37 km entre la bifurcation de Bicocca au sud de Catane et Catenuova doublera la ligne classique à voie unique vers Palerme.


* Ainsi le réseau des lignes à grande vitesse est considéré en Italie comme un doublement des lignes classiques et les LGV transalpine ont de nombreux raccordements avec ces lignes. Avec de fréquents services qui alternent des parcours sur les deux types de lignes.