• Pierre Cossard

Vers un tunnel ferroviaire « passe-Budapest »



09/12/2020 - On a souvent comparé les structures urbaines de Paris et de Budapest, en raison des rôles comparables du fleuve et des deux ceintures de boulevards dans le développement des deux villes.


Mais Budapest a conservé une caractéristique ferroviaire qui est aujourd’hui un handicap et que Paris a pu surmonter avec le RER et les interconnexions.


À Budapest, les gares terminus en cul-de-sac Du XIXe siècle sont restées dans cette situation avec, ici, trois gares terminus : deux sur la rive droite du Danube : Nyugati Palyaudvar (Gare de l’Ouest, construite par ... Eiffel !) et Keleti Palyaudvar (Gare de l’Est), une sur la rive gauche, Déli Palyaudvar (Gare du Sud).

Elles ne communiquent que par une ligne de ceinture très chargée par le transit fret et les échanges inter-gares mais qui ne joue aucun rôle intraurbain.


Cette situation va changer. Le 29 novembre 2020, l’Agence de Développement de Budapest (BFK) a signé avec l’entreprise d’ingénierie Fomterv associée au groupe suisse SMA et à l’agence d’architecture néerlandaise UNStudio, une étude de faisabilité d’un tunnel traversant le centre-ville sur quatre kilomètres avec deux gares urbaines.


Le tracé suivrait une orientation Est-Sud-Ouest afin de relier entre elles les gares de l’Ouest et le nœud ferroviaire de Kenlenföld situé sur la ligne de Ceinture près de la Gare du Sud.

Un projet qui devrait recevoir une aide significative de l’Union européenne dans le cadre des « Fonds de Cohésion »...