• Pierre Cossard

TRV : pas d’accord salarial pour 2022


12/01/2022 - La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs a présenté un mandat de revalorisation des taux horaires de tous les coefficients de la grille salariale de +4% applicable à la date de la signature de l'accord. Accord qui n’a pas été signé par les organisations salariales en date du 10 janvier 2022.


Cette proposition patronale était assortie d'engagements formels sur des revalorisations pluriannuelles pour les négociations annuelles obligatoires pour 2023 et 2024 à hauteur de l'inflation + 1%, et sur la suppression du coefficient 137V (hors transport de personnes à mobilité réduite) applicable à la date d'extension de l'avenant (équivalent une revalorisation de +2,5% supplémentaires pour les conducteurs en périodes scolaires).


Selon la FNTV, « cette proposition est le fruit d'un équilibre entre la nécessité de renforcer progressivement l'attractivité des métiers du secteur dans un contexte de pénurie aggravée par la crise sanitaire et de ne pas pénaliser davantage les entreprises affectées par les conséquences économiques de la crise sur les activités touristiques et occasionnelles ainsi que par les baisses de fréquentations et de recettes sur les transports interurbains régionaux ».


Cette proposition tenait compte également de l'absence de possibilité de répercussion des augmentations salariales dans les contrats publics de transports en cours.


Au grand regret de la FNTV, ces propositions ont été rejetées par les organisations syndicales de la branche qui demandaient une revalorisation minimale de +10%.