• Matthieu Marquenet

Tribune : Fin du monopole de SNCF, quel changement pour les voyageurs ?


30/09/2021 - L’application Kombo propose de réserver les billets de train, bus et avion en un instant, en référençant plus de 200 compagnies en France et partout dans le monde : SNCF, Ouigo, Flixbus, Blablacar, SNCB, Eurostar, Air France, Ryanair, etc. Matthieu Marquenet, CEO de Kombo, apporte son point de vue sur l’ouverture à la concurrence du rail.


« En France, la fin du monopole sur le transport ferroviaire de voyageurs a eu lieu en plein confinement, fin 2020. Autant dire que pendant cette période où le marché ferroviaire souffrait, aucun nouvel acteur ne s’est empressé de se lancer.


Mais qui pourrait dire aujourd’hui qu’il est impossible de faire mieux que SNCF ? En effet, d’un côté, on ne peut qu’applaudir la performance du TGV en France, avec un réseau à grande vitesse développé sur tous les grands axes de France, et certains trains low cost avec Ouigo.


Et d’un autre côté, la dette catastrophique de 60 Mds€ de la SNCF - prise en charge par l’Etat (donc les contribuables) à hauteur de 35 Mds€, peut inquiéter sur la capacité de la compagnie historique à atteindre la rentabilité.


Ainsi, un total de 7 opérateurs a déclaré une intention d’opérer des trains sur le territoire français, en concurrence avec SNCF. Les annonces se multiplient depuis quelques mois : Trenitalia et Renfe, venus de l’étranger, Flixtrain le nouvel acteur qui a conquis le marché du bus en Europe, des opérateurs démarrant sur les lignes régionales comme Transdev, des nouveaux acteurs comme Le Train, Railcoop ou le spécialiste des trains de nuit Midnight Trains.


Même si la majorité de ces compagnies préfèrent temporiser avec la crise sanitaire, certains se sont vus attribuer des marchés comme Transdev, et d’autres démarrent leurs opérations comme Trenitalia en octobre sur Paris-Lyon-Marseille-Milan.


Alors, que faut-il espérer pour les Français ? Le niveau des prix devrait baisser, et l’offre sera plus large, avec une amélioration des fréquences sur de nombreuses lignes, ce qui permettra de prendre le train de manière bien plus fluide.


L’exemple italien est intéressant, car en une dizaine d’années, l’opérateur historique Trenitalia a vu son trafic grimper, bien que la nouvelle compagnie Italo lui ait grappillé 30% de parts de marché.


Enfin, il est indispensable pour les voyageurs de pouvoir savoir quelle compagnie utiliser selon le trajet. C’est là qu’une application comme Kombo permet de réserver en quelques minutes le meilleur billet. Plus de 500 000 visiteurs par mois comparent sur Kombo les différents modes de transport (train, bus, ferry, avion). Et bientôt les différentes compagnies ferroviaires ».