• Jean-François Bélanger

Trenitalia ouvre la concurrence sur le Paris-Lyon à partir du 18 décembre


Roberto Rinaudo, président de Trenitalia France.

14/12/2021 - Conformément à ses annonces, l’opérateur italien Trenitalia sera le premier à expérimenter la concurrence du TGV sur le Paris-Lyon, la première ligne en termes de rentabilité du réseau français, à compter du 18 décembre. La vente de billets a commencé le 13 décembre.


Annoncée depuis un an, mais contrariée pour cause de pandémie, la concurrence du rail à grande vitesse n’arrive qu’en cette fin d’année 2021, après quarante ans de monopole de la SNCF.


Et ce malgré un niveau de péage d’infrastructure demandé par SNCF Réseau qui avait contrarié le président de la filiale française, Roberto Rinaudo, lors du colloque de l’Association Française du Rail (AFRA), en septembre dernier.


Les emblématiques rames Frecciarossa desserviront donc, depuis Paris-Gare de Lyon, les gares de Lyon-Part-Dieu, Chambéry, Modane, Turin et Milan. Elles figurent parmi les trains les plus écologiques avec des matériaux utilisés pour leur construction quasiment tous recyclables, qui en font l’un des premiers trains à grande vitesse à avoir obtenu la certification d’impact environnemental (EPD).


Deux fréquences quotidiennes pour commencer


Trenitalia proposera deux allers-retours quotidiens entre Paris Gare de Lyon et Milan Centrale, en passant par Lyon Part- Dieu, Chambéry, Modane et Turin. Ses trains circuleront le matin et le soir, aux heures de pointe, pour répondre notamment aux besoins de la clientèle « Affaire ».


Ils proposeront quatre classes de service, depuis le prix d’appel à partir de 23 €, jusqu’à la « Sala Meeting », cloisonnée, isolée et parfaitement équipée, pour travailler et pouvant accueillir jusqu’à 5 voyageurs.


Trenitalia est le seul opérateur à proposer cette offre en France. En attendant mieux, les ventes sont disponibles à partir de ce 13 décembre via le site internet, aux gares de Paris Gare de Lyon, Lyon Part-Dieu et des gares italiennes ainsi qu’auprès de certains partenaires distributeurs, des billets tous échangeables gratuitement un nombre de fois illimité.


Trenitalia met l’accent sur les services à bord, le wifi gratuit, un portail de divertissement « Portale Frecce », incluant l’accès aux quotidiens et magazines, ainsi qu’une offre de restauration aux couleurs de l’Italie accessible au bar ou servie à la place.


Trenitalia France succède à Thello


Trenitalia France est une société filiale du groupe Ferrovie Dello Stato Italiane. Elle est née le 1er juin 2000 pour respecter l'obligation de séparation des activités de service de transport ferroviaire de celles de gestion du réseau, imposée par la législation européenne.


Elle opère chaque jour plus de 9 000 trains et transporte chaque année plus d'un demi-milliard de voyageurs. Depuis 2011, elle était déjà présente en France avec Thello, devenue Trenitalia France en octobre dernier, qui avait lancé 2 lignes de trains sur le réseau ferroviaire conventionnel entre la France et l’Italie, desservant plus de 27 destinations entre les 2 pays.


De son côté, l’AFRA salue cet événement historique, « une opportunité pour tout le secteur ferroviaire », selon Franck Tuffereau, son délégué général.