• Pierre Cossard

Trains de nuit : la question du matériel se pose


24/03/2022 - Le ministère des Transports vient de lancer un Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) pour de nouvelles lignes de train de nuit internationales.


Le ministère a aussi annoncé qu’un soutien financier pourra éventuellement être accordé par l’État français pour aider à l’amorçage de ces lignes de nuit.


Pourtant, le réseau national de lignes de nuit attend toujours du matériel neuf. En effet, des investissements pour les lignes intérieures ont été annoncés par le ministère des Transports le 13 décembre 2021, mais n’ont pas été concrétisés.


Pour l’instant, le gouvernement a financé uniquement la rénovation de 122 voitures couchettes encore en circulation, pour leur accorder un sursis d’une dizaine d’années.


Dans leur rapport de mars 2022 sur le ferroviaire, les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel s’alarment de la situation : « si d’un côté l’État annonce des objectifs ambitieux en matière de développement des trains d’équilibre du territoire de jour comme de nuit, les financements ne suivent toujours pas. Il est temps que l’État passe de la parole aux actes ».


Dans ce contexte, le collectif Oui au train de nuit rappelle l’urgence d’acquérir ce matériel neuf, vu la pénurie qui se fait sentir dans toute l’Europe de l’Ouest, il convient de ne pas perdre d’année supplémentaire.


A travers un questionnaire en ligne, Oui au train de nuit a donc décidé d’interpeller les candidats à la présidentielle et aux législatives pour qu’ils s’engagent de manière chiffrée à relancer les trains de nuit et à régénérer le réseau ferré.