Fond-MM_edited.jpg
  • Pierre Cossard

Thalys finance sa relance auprès des banques



31/05/2021 - Après l’aide d’urgence à Eurostar, c’est le tour de Thalys. Le 25 mai 2021, pour la première fois dans son histoire, l’opérateur des trains à grande vitesse entre la France, la Belgique, les Pays-Bas et l’ouest de l’Allemagne a annoncé avoir obtenu une série de prêts d’un montant total de 120 M€ auprès de diverses banques européennes. Des prêts remboursables sur une durée de quatre années.


Il s’agit pour l’opérateur ferroviaire international de faire face aux conséquences d’une chute de 70% de ses trafics, avec une perte globale de 137,7 M€ en raison de la pandémie de Covid-19.


« Cet accord garantit l’avenir de Thalys durant la période où les restrictions de voyages sont progressivement levées et il permet de concentrer nos efforts sur la reconstitution de nos capacités commerciales et le retour de la croissance », a estimé Bertrand Gosselin, le PDG de l’entreprise.


Toutefois, ce besoin de reconstitution des forces vives devrait remettre à un horizon plus lointain les projets de fusion avec Eurostar qui avaient été annoncés par la SNCF* à la fin de 2019. Il faudra attendre la stabilisation des deux entreprises, le retour des bénéfices comme l’apurement de leurs dettes respectives...

* Le capital de l’opérateur ferroviaire Thalys créé en 1995 est réparti depuis 2015 entre la SNCF (60%) et la SNCB (40%) au sein de l’entité ad-hoc « THI Factory » qui comprend également la filiale low-cost IZY.