• Jean-François Bélanger

Terminus à Paris-Est pour le Connecting Europe Express

11/10/2021 - C’est piloté par une conductrice, pour sa dernière étape entre Strasbourg et Paris, que le Connecting Europe Express a terminé son périple ce 7 septembre 2021 à la gare de l’Est.


Jean-Baptiste Djebbari visite le « Connecting Europe Express » en gare de l’Est.

Imaginé par la Commission Européenne dans le cadre de « 2021 : année européenne du rail », c’est un véritable tour d’Europe de la promotion du rail que ce Connecting Europe Express a effectué : 100 étapes en 36 jours et 33 frontières traversées.


A moins de trois mois de la présidence de l’Union européenne par la France, il reste cependant du pain sur la planche pour que le train devienne le mode de transport de prédilection des voyageurs et des chargeurs, en particulier dans l’Hexagone.


Que ce soit à travers la Loi d’Orientation des Mobilités, la Loi Climat et Résilience ou encore dans le cadre du plan France Relance, ce sont 14 Mds€ qui sont engagés chaque année dans le secteur ferroviaire en France.


Des investissements qui doivent contribuer à atteindre l’objectif de la stratégie nationale bas carbone qui vise une réduction de 50% des émissions de CO2 d’ici 2050, notamment par le report modal.


De lourds chantiers en cours


Des moyens conséquents pour des chantiers qui sont tout juste amorcés mais de longue haleine. Par exemple, 71 voitures ont été rénovées pour la relance de deux trains de nuit (Paris-Briançon et Paris-Rodez/La Tour de Carol/Port Bou), deux autres liaisons ont été réouvertes (Paris-Nice et Paris-Tarbes/Lourdes) et, à l’international, sont prévues Paris-Vienne et Paris-Berlin.


Nicolas Forien du collectif « Oui au train de nuit ».

Insuffisant pour Nicolas Forien du collectif « Oui au train de nuit ». Sa pétition adressée au gouvernement a recueilli à ce jour 200 000 signatures, usagers ou représentants d’associations environnementalistes. « La remise en état du matériel nécessite un budget de 1,5 Md€ », rappelle-t-il. Sans compter la remise en état des 9 000 kilomètres de petites lignes.


Distribution de billets gratuits pour les jeunes européens


Parmi les opérations de promotion du train européen, Clément Beaune a rappelé les actions vis-à-vis des jeunes avec la distribution de billets gratuits : « nous étions à 50 000 billets en 2021, nous seront à 60 000 l’année prochaine », a promis le Secrétaire d’Etat, chargé des Affaires Européennes.