• Michel Chlastacz

Téléo, le téléphérique urbain de Tisseo en vedette aux RNTP


13/10/2021 - Les Rencontres Nationales du Transport Public à Toulouse ont été l’occasion pour le régional de l’étape de mettre en avant la prochaine mise en service du plus grand téléphérique urbain de France.


Tisseo, l’exploitant des transports urbains de Toulouse, a présenté sa ligne qui devrait, d’ici décembre 2021, relier sur trois kilomètres en dix minutes (contre 20 à 30 minutes aujourd’hui par la voirie) Université Paul Sabatier » (station de la ligne B du métro) et « Oncopole-Lise Enjalbert ».


Avec une station intermédiaire à « Louis Lareng-Hôpital Rangueuil ». En desservant des quartiers situés au sud de l’agglomération et en franchissant la Garonne et la colline de Puech David et ses fortes dénivelées.


Une ligne à trois câbles (système dit 3 S) dont deux câbles porteurs ponctuée de cinq pylônes de 30 à 70,5 m de hauteur. La desserte se ferait au rythme d’une cabine toutes 90 secondes en heures de pointes et toutes les cinq minutes en heures creuses. Soit une capacité théorique de plus de 10 000 voyageurs/ jour dont 1500 aux heures de pointes.


En 2016, l’appel d’offres d’un montant de 54,6 M€ a été remporté par un groupement associant notamment Poma pour le système de traction et les 15 cabines de 34 places, Bouygues Travaux Publics pour le génie civil et Systra pour la conception.


Deux prolongements sont envisagés. L’un, à l’Ouest, vers le terminus « Basso-Cambo » de la ligne A du métro. L’autre à l’Est, vers le nouveau quartier de Montaudran-Aérospace. Ce qui créerait une ligne de ceinture Sud d’une longueur de dix kilomètres...