Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

TDIE soutient le futur Conseil d’Orientation des Infrastructures



11/02/2021 - Le 3 février 2021, l’association Transport Développement Intermodalité Environnement qui regroupe élus, décideurs et spécialistes du domaine des transports, a salué « l’installation du Conseil d’Orientation des Infrastructures pérennisé par la loi LOM ».


Cette instance, d’abord formelle, avait, avant son existence législative, élaboré trois scénarios de financement pour préparer une première programmation pluriannuelle des infrastructures de transport.


« Une réflexion prospective et une programmation en faveur desquelles TDIE milite depuis vingt ans », rappellent Louis Nègre et Philippe Duron, co-présidents de TDIE. Estimant que « le COI contribuera à une plus grande transparence [et] lisibilité des éléments qui seront fournis au Parlement [en matière d’] investissements de transport ».


Côté infrastructures ferroviaires, ce Conseil devra mettre en avant « la priorité de régénération des réseaux [...] indispensable à la réussite des ambitions du gouvernement (fret et trains de nuit par exemple) et des régions avec le développement de nouveaux services métropolitains). Régénération pensée comme modernisation avec ses équipements, puisque ERTMS et commandes centralisées sont tout aussi indispensables à une bonne gestion du réseau ferroviaire national que l’interopérabilité [...] nécessaire à la fluidité des trafics européens ».


Aussi, « les projets internationaux mériteront un examen particulier ».