• Jean-François Bélanger

TC, 1er transporteur à obtenir l’agrément « Entreprise Adaptée»


17/12/2020 - Détentrice, en 2016, du trophée de Responsabilité Sociale dans l’Entreprise, la société TC, située dans la périphérie sud de Lyon, a décroché le 11 décembre 2020 l’agrément « Entreprise Adaptée », attribuée par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Une étape supplémentaire qui doit faciliter encore la croissance de l’entreprise dans ce type de transport.


Créée en 2013 par Philippe Mandier, TC (comme Transport Consulting), était à l’origine destinée à fournir des conseils aux entreprises et autorités organisatrices.


Peu de temps après, l’entreprise s’orientait vers le Transport à la Demande, pour le compte de la Communauté de Communes du Pays Mornantais dans le département du Rhône.


C’est en 2015 qu’elle mute vers ses activités actuelles, la desserte des établissements spécialisés dans l’accueil des personnes handicapées, avec des véhicules de moins de 10 places.


TC va rapidement s’imposer dans son périmètre historique et élargir des activités au-delà du Rhône, dans la Drôme, l’Isère, l’Ain, l’Ardèche… quelques fois à travers des marchés publics pour les transports de scolaires handicapés.


Spécialisée dans ces Transport de Personnes à Mobilité R2duite (TPMR), en ayant cette mono-activité, elle devient la première entreprise de transport de voyageurs à obtenir ce label d’ « Entreprise Adaptée ».


20 nouveaux véhicules en 2021


Cette année, la crise sanitaire est aussi passée par là. « Après un arrêt quasi total de deux mois, nous avons du mettre notre personnel en chômage partiel et demander un Prêt Garanti par l’Etat de 150000€ », explique Philippe Mandier.


Mais l’heure est plutôt aux perspectives de développement : « nous avons pour ambition d’acquérir 20 nouveaux véhicules en 2021 : une moitié pour en remplacer d’anciens et l’autre pour accroître notre flotte ».


Tout cela représente un investissement de 500 000 €, mais devrait contribuer à la croissance de l’entreprise. « En 2019, nous étions sur un développement de 40% et nous comptons bien retrouver ce rythme », espère Philippe Mandier.