• Jean-François Bélanger

Succeed Together 2024, plan stratégique de MND

Mis à jour : nov. 5



05/11/2020 - Le spécialiste savoyard de la mobilité par câble MND vient de dévoiler son plan stratégique baptisé Succeed Together 2024.

Il s’inscrit dans une politique offensive destinée à conquérir de nouveaux marchés aussi bien dans le transport urbain que dans le tourisme.

MND se fixe ainsi une feuille de route jusqu’en 2024, avec la volonté de devenir la référence mondiale de l’équipement de sites de loisirs et des infrastructures de transport par câble en montagne ou en milieu urbain.

MND, marque unique

Pour promouvoir ses quatre cœurs de métiers, l’offre sera désormais portée sur les marchés par la marque unique MND. Le spécialiste du transport par câble, avec une gamme renforcée par son alliance avec le constructeur Bartholet, devient ainsi MND Ropeways.

Techfun, le spécialiste des infrastructures de loisirs à sensation devient MND Leisure. Sufag, numéro 2 mondial des solutions d’enneigement devient MND Snow, et enfin, RAS, le numéro 1 mondial des systèmes de sécurité et de prévention des risques avalancheux, devient MND Safety.

Un prêt de l’Etat de 18 M€

Pour accompagner cette ambition et optimiser ses délais logistiques, MND vient de finaliser le regroupement complet de ses pôles et leur relocalisation en France.

La construction d’un nouveau bâtiment industriel au siège de MND, à Sainte-Hélène-du-Lac (73) va être prochainement engagée pour une livraison opérationnelle à la fin de l’année prochaine.

Au total, MND aura investi 20 M€ dans les Alpes françaises. Pour financer sa croissance, la société savoyarde peut compter sur un financement senior de 55 M€ conclu avec Cheyne Capital, ainsi que sur le soutien de l’Etat français, avec un prêt de 18 M€ obtenu en août dernier et contre-garanti à 50% par la Région Auvergne-Rhône-Alpes,.

Un transport par câble à Huy, en Belgique

Parallèlement, MND poursuit ses conquêtes. La ville belge de Huy vient de lui confier la construction de son nouveau téléphérique urbain et touristique en lieu et place de celui existant jusqu’alors.

Le chantier vient de débuter et sera achevé l’année prochaine. Le montant du projet global s’élève à 8,3 M€, dont 5,3 millions pour MND.

Il englobe aussi la maintenance durant quatre années. La ligne de ce téléphérique va et vient mesure 1 294 mètres. Les deux cabines de 15 places, accessibles aux PMR et aux vélos, se déplacent à 30 kilomètres/heure. Sa capacité d’emport annuel est de 785 000 passagers.