• Michel Chlastacz

Stadler investit en masse le marché du tram-train


Tram-trains Stadler

24/01/2022 - Le 17 janvier 2022, la presse helvétique s’est trouvée en manque de qualificatifs pour commenter le tout nouveau succès du groupe Stadler, champion de l’industrie ferroviaire suisse.


Il est vrai qu’une méga-commande d’un montant de près de 4 Mds€ (même en plusieurs tranches) et pour un total final de 504 rames de trams-trains, ça n’arrive pas tous les jours !


Ces chiffres impressionnants sont bien entendu dus au fait qu’il s’agit de la commande groupée de pas moins de six autorités organisatrices de transports allemandes et autrichiennes, une démarche qui aurait permis de réduire significativement (de 20% en moyenne) le coût unitaire des rames, la construction modulaire permettant d’adapter les matériels « à la carte », en fonction des demandes spécifiques des exploitants.


La première tranche est ferme avec un montant de 1,7 Md€ qui inclura la maintenance pour des durées de 15 à 32 ans selon les réseaux.


Elle concerne - d’ici 2024 - la livraison de 246 rames de la gamme Citylink*. Au profit de cinq Autorités Organisatrices de Transports urbains et suburbains, avec 148 rames pour Karlsruhe (partagées entre 73 pour le VBK et 75 pour l’AVG), 20 rames pour Linz, 20 rames pour Salzbourg, 28 rames pour Sarrebruck et 30 rames pour Tübingen, destinées au réseau suburbain dit Alb-Neckar qui est actuellement en cours de mise en place.

La seconde tranche concerne, pour les mêmes AOT, une série d’options qui totaliseraient 258 rames supplémentaires.


Soit, respectivement, 125 rames pour Karlsruhe (73 pour l’AVG et 52 pour le VBK), 50 rames pour Linz, 20 rames pour Salzbourg, 52 rames pour Sarrebruck et 5 rames pour Tübingen Alb-Neckar.


Selon les clients, la configuration des rames sera différente, qu’il s’agisse de la longueur, du nombre de portes ou de la hauteur d’emmarchement.


En raison de plus longs parcours et d’une clientèle plus régionale qu’urbaine, certaines rames seront équipées de toilettes ou d’espaces réservés aux vélos et aux bagages.


 

* La gamme des trams-trains « Citylink » lancée en 2003 par Vossloh puis reprise par Stadler totalise aujourd’hui plus de 650 rames réparties sur neuf réseaux dans quatre pays.