• Pierre Cossard

Solutrans, vitrine de nouvelles solutions


22/11/2021 - Le salon Solutrans 2021, qui se tenait du 16 au 20 novembre 2021 à Lyon, est avant tout le grand rendez-vous français de tous les acteurs du transport de marchandises. Cependant, nombre de ces derniers sont aussi fournisseurs de solutions clairement adaptables au transport de voyageurs.


Seul véhicule de transport collectif trônant au milieu des poids lourds, un autocar Iveco Bus Crossway était visible sur le stand du CRMT (Centre de Recherche en Machines Thermiques).


Ce véhicule, un ancien diesel Euro V, a bénéficié d’un retrofit qui l’a transformé en autocar bio-GNV grâce à un partenariat entre le constructeur, l’Ademe, Voith, TotalEnergies, le CRMT et bien entendu, l’exploitant, Berthelet, dans le cadre d’un projet baptisé ECOL’car.


Le retrofit mis en œuvre a permis de conserver 85% des composants du car d’origine et de maintenir la structure du système électronique. Un moteur BioGNV Euro V a pris la place du bloc d’origine, tandis que le carburant a été stocké dans les soutes à bagages.


Le Crossway Euro VI GNV ainsi rétrofité, avec un réservoir d’une capacité de 92 kg de gaz, bénéficie d’une autonomie de 300 km, ce qui semble largement suffisant pour un car scolaire.


Le marchandise en avant-garde ?


Le marché du poids lourd ou de la livraison étant particulièrement porteur, il bénéficie de toute l’attention des divers industriels et fournisseurs, notamment en matière de nouvelles technologies et de transition énergétique.


Au fil des stands, le visiteur curieux aura par exemple pu découvrir de nouvelles gammes de pneus, mais aussi toute une série d’acteurs spécialisés dans la production et/ou la distribution de nouvelles énergies : MPH Energies, Oléo 100 (qui fêtait l’installation de 400 cuves en cette année 2021, et quelque 3000 véhicules roulant avec son carburant), Altens, etc.


Autres sources d’intérêts, les nombreuses innovations en matière de bases technologiques - électriques notamment - certes ici appliquées massivement aux véhicules utilitaires, mais dont les dérivés pourraient (ou ont déjà) faire leur apparition dans l’univers du transport collectif.


On relevait ainsi les nouveaux systèmes présentés par exemple par ZF, Allison Transmission ou Symbio, qui mettait pour sa part en avant une nouvelle plateforme pour VUL, adaptable à termes, aux minibus ou minicar ?…



Les I-nnovation Awards


Le 16 novembre, évidemment dans le cadre du salon Solutrans, ont donc été désignés les lauréats 2021 des I-nnovation Awards, sélectionnés parmi 80 dossiers.


Des dix prix distribués, on retiendra quelques innovations qui concernent tout aussi bien l’univers du transport de marchandise que celui du voyageur.


Ainsi, Allison Transmission est-il devenu Lauréat Argent de la catégorie « Equipementiers », avec son essieu électrique eGen Power 100D. Ce dernier permet une plus grande autonomie ou une réduction de la taille du pack de batteries, optimisant ainsi le coût total de possession du véhicule. Les véhicules équipés de cet essieu réduisent les gaz à effet de serre locaux et les émissions de bruit.



Dans la même catégorie, le Prix spécial Joseph Libner (ancien président de la FFC) a été remis à Bosch pour son FresH2. Cette technologie de pile à combustible à hydrogène, qui remplace le moteur diesel, usuellement utilisé dans le transport frigorifique, délivre l’énergie nécessaire au fonctionnement des groupes. Elle pourrait de fait trouver une utile application dans des véhicules de transport collectif.


Dans la catégorie « Digital Award », on retiendra le Prix spécial du jury délivré à IDrive, un système de caméra embarqué à intelligence artificielle (IA) avec suivi GPS en direct, recherche en direct, reconnaissance faciale, détection de conduite distraite et somnolente.


Vous retrouverez une visite de Solutrans sous l’angle des innovations « voyageurs » dans le prochain numéro de Mobilités Magazine, en décembre.