• Jean-François Bélanger

SNCF Immobilier rouvre aussi ses friches urbaines

27/05/2021 - Le 19 mai 2021 a été pour beaucoup la date d’un certain retour à la vie normale avec l’ouverture des terrasses des cafés-restaurants. C’est aussi la date où la plupart des espaces gérées par SNCF Immobilier ont accueilli de nouveau leur public.


Grégory Doucet, maire de Lyon
Grégory Doucet, maire de Lyon, Jean-Charles Kohlhaas, vice-président aux déplacements, aux intermodalités et à la logistique urbaine de la Métropole de Lyon, et Katayoune Panahi, directrice de SNCF Immobilier.

Depuis 2013, SNCF Immobilier est le gestionnaire du patrimoine du groupe public. Mais c’est aussi un acteur de référence dans la fabrication de la ville mobile, connectée et inclusive, un rôle qu’elle remplit en partenariat avec les collectivités locales.


Propriétaire de vastes espaces, devenus souvent des friches industrielles et le plus souvent au cœur des agglomérations, la SNCF les met à disposition selon diverses formules juridiques.


« L’essentiel étant de les ouvrir à des activités qui reflètent nos valeurs de mobilité, de développement durable et de respect de l’environnement », explique Katayoune Panahi, directrice de SNCF Immobilier.


De tels espaces existent à Strasbourg, Rouen, Paris, Pantin… D’autres sites sont à l’étude et l’exemple lyonnais illustre bien le concept.


A proximité immédiate de la gare Jean-Macé, sur un emplacement de 3 500 m² densément végétalisé, ce sont déjà 25 000 personnes qui ont été accueilli durant l’été 2020, première année occupée par l’association « Territoires », pour boire un verre, assister à diverses programmations culturelles et participer à cet urbanisme transitoire.


Car cet espace préfigure un projet de bien plus grande ampleur, sur près de 4,5 hectares occupés jadis par l’activité de messagerie et de fret de la SNCF.


Un appel à projet permettra de dessiner demain le devenir de ce site que SNCF souhaite ouvrir sur la ville et aux habitants de la Métropole, toujours dans ce même esprit.