• Michel Chlastacz

Six décennies pour les automotrices-cultes polonaises EN 57


EN 57

17/02/2022 - Il y a soixante ans presque jour pour jour, le 2 février 1962, la première rame automotrice électrique série EN 57 sortait des usines Pafawag* de Wroclaw en Silésie.


Six décennies plus tard, la rame EN 57-038 sortie d’usine début 1963 et la plus ancienne encore aujourd’hui en service, sortait d’une rénovation à l’aspect identique d’origine aux ateliers PKP d’Ostroleka (nord-est de la Pologne).


Les EN 57 sont composées d’une caisse motrice centrale et de deux voitures pilotes. Elles ont une puissance de 608 kW en courant continu 3 kV pour un poids de 126 tonnes, peuvent rouler à 120 km/h et offrent 180 places assises.


Une série promise à une longue vie et à une production massive, puisqu’elles devaient accompagner la politique d’électrification à marche forcée des Chemins de fer polonais (plus de 9000 km de 1959 à 1989), et apporter un matériel simple et robuste aux relations banlieues, régionales et inter-régionales.


Avec 1429 unités construites en trente ans, elles forment la plus grande série d’automotrices électriques jamais livrée aux réseaux membres de l’UIC.


D’autant qu’à la série de base s‘ajoutent 12 rames semblables et 14 en version quatre caisses dont deux motorisées [1000 kW, 182 tonnes et 264 places assises] livrées aux chemins de fer de Slovénie dans l’ex-Yougoslavie, et 20 autres destinées à la ligne de montagne Cracovie-Zakopane.


EN 57

Construites plus tardivement pour le RER de Gdansk-Gdynia, les 40 rames des séries EW 58 et EW 60 équipées pour gares à quais hauts et à l’esthétique renouvelée appartiennent à cette même famille.

Cette longue série présente des différences techniques et esthétiques. Les caisses à côtés ondulés et les pare-brises triples des voitures pilotes ont laissé place aux côtés plats et aux doubles pare-brises. Alors que de nombreuses modernisations ont modifié un parc toujours aussi important...


 

* Ex-Linke Hoffmann Busch avant 1945. Devenu Pafawag (1945-1992) puis AdTranz, Bombardier et Alstom. Le site est spécialisé dans la construction des caisses de TRAXXX. Dont le nombre (2400 exemplaires) a battu le record des locomotives C°C° série ET 22 construites en 1183 exemplaires... par Pafawag de 1971 à 1989 !