Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

Siemens veut mettre au point une locomotive Vectron H2


07/06/2021 - Siemens a déjà investi dans la traction à hydrogène dans le cadre de sa coopération avec Ballard. Lancée en 2017 elle a d’ores et déjà abouti en 2020 à la mise au point de la rame Mireo Plus H.


Une rame automotrice conçue sur la base de la gamme existante Mireo et qui associe pile à combustible et batteries. Avec une autonomie affichée de 600 kilomètres pour une rame double et de 1000 kilomètres pour une rame triple.


Le partenariat qui a été conclu le 31 mai 2021 entre l’Institut Helmholtz Erlangen-Nuremberg (HI ERN) pour les énergies renouvelables et Siemens Mobility annonce une nouvelle donne technologique dans le domaine des applications de l’hydrogène à la traction ferroviaire.


Une technologie dite LOHC dont l’Institut Helmholtz Erlangen-Nuremberg est le leader. Elle utilise un « liquide porteur » organique (un liquide huileux à base de dibenzyltoluène) qui absorbe chimiquement l’hydrogène qui ne se trouve libéré qu’au fur et à mesure des besoins de traction.