Fond-MM_edited.jpg
  • Christine Cabiron

Roussy-le-Village : création d’un parking-relais transfrontalier


16/12/2020 - La communauté de communes de Cattenom et Environs (Moselle) a construit un parking relais à Roussy-le-village, une ville située à proximité du Luxembourg. Dotée de 250 places, cette infrastructure est desservie par les bus du Grand Duché.


A partir du 14 décembre 2020, les travailleurs transfrontaliers pourront laisser leur véhicule dans le parking-relais de Roussy-le-Village et prendre un bus de la ligne 323 du réseau du Grand Duché du Luxembourg.


Cette infrastructure de 253 places (dont 5 sont réservées aux personnes à mobilité réduite) est destinée à soulager le flux routier entre Hetterange-Grande et Hespérange.


En effet, la communauté de communes de Cattenom et Environ (CCCE) est adossée au Luxembourg et 80% de ses 27 000 habitants se rend quotidiennement dans ce pays pour travailler. Et ce majoritairement en voiture.


Un nouvel arrêt pour la ligne 323


Ce qui entraîne une congestion des axes routiers et une dégradation de la qualité de service des transports en commun.


Aussi, la CCCE a décidé d’aménager un parking-relais sur la commune de Roussy-le-Village. Il est situé sur la route départementale 653 qui permet de se rendre au Luxembourg. Cet axe voit transiter chaque jour plus de 8 000 véhicules.


Ce P+R a été aussi doté d’un espace fermé dédié aux vélos et de quatre bornes de rechargement pour les véhicules électriques. Pour le desservir, l’Etat luxembourgeois a ajouté un arrêt supplémentaire sur la ligne de bus qui relie Yutz, Luxembourg et Kirchberg.


Un projet transfrontalier


Ce projet transfrontalier a été engagé dans le cadre de l’Entente des communes de la Frontière (ENCOMM). Ce groupe d’échanges informel est composé de la Communauté de communes de Cattenom et Environs (CCCE) et de six villes luxembourgeoises transfrontalières.


Le parking-relais a été financé par la CCCE qui a investi plus de 1,4 M€ HT. Cette collectivité a perçu une subvention de l’Etat de 200 027€ au titre du Fonds de soutien à l’investissement local.


Comme le prévoit la Loi d’Orientation des mobilités, la CCCE envisage de prendre cette compétence afin de se donner la possibilité de créer des voies dédiés aux transports en commun afin d’accroître leur attractivité.