• Jean-François Bélanger

Rive droite du Rhône : des TER d’Occitanie jusqu’au Teil, en Ardèche

28/01/2022 - La Région Occitanie a programmé pour 2022 la réouverture de la ligne de la rive droite du Rhône depuis Pont-Saint Esprit jusqu‘à Avignon, dans un premier temps. Auvergne-Rhône-Alpes vient de voter un budget de 500 000 € pour que cette desserte bénéficie aussi à la gare du Teil, en Ardèche.


Laurent Wauquiez, président d’Auvegne-Rhône-Alpes, annonce le lancement des études pour la réouverture de la portion de ligne entre Le Teil et Romans, en janvier 2020.

L’Occitanie a décidé d’accélérer le processus de réouverture au service des voyageurs d’une petite partie de la ligne de la rive droite du Rhône.


Elle devrait intervenir dans le courant de cette année avec, dans un premier temps, 10 TER quotidiens (cinq allers et retours) entre Pont-Saint-Esprit et Avignon avec desserte de la gare de Bagnols-sur-Cèze.


Pour permettre un retour des trains de voyageurs en gare du Teil, la Région Auvergne-Rhône-Alpes vient de débloquer en fin d’année 2021 un budget de 500 000 € pour une étude et l’aménagement de la gare du Teil.


Cette étude doit permettre de définir les travaux de sécurisation à conduire afin d’ouvrir aux voyageurs les trains en provenance d’Occitanie. La Région Occitanie portant également un projet de la réouverture de cette ligne jusqu’à Nîmes, ces aménagements permettraient aux passagers d’emprunter ces nouvelles liaisons TER à partir du Teil.


La gare de Cruas figure parmi celles qui pourraient réouvrir au trafic des voyageurs.

Mais il est aujourd’hui nécessaire d’effectuer auparavant des travaux de mise en accessibilité de la gare. Ces projets rejoignent ceux engagés dès janvier 2020 pour le retour du train de voyageurs en Ardèche, seul département français où le rail est absent depuis 1973, date de la fermeture de cette ligne aux voyageurs. Une convention a été passée avec la SNCF sur la réouverture, à horizon 2026, de cette ligne entre Le Teil et Romans, en desservant Valence-Ville, Valence-TGV, Cruas et Le Pouzin en Ardèche.


255 kilomètres de doubles voies électrifiées


La voie ferrée de la rive droite du Rhône compte 255 kilomètres en double voies électrifiées entre Givors et Nîmes. La partie qui va être remise au service des voyageurs sur la Région Occitanie compte 82 kilomètres et le reste se trouve sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Elle fait partie du corridor européen Est qui relie Valence à Budapest et qui est à ce jour essentiellement consacrée au transport de fret.