• David Rauscent

Retrofit : De l’urgence de la prise de conscience


23/05/2022 - Le roadshow de REV Mobilities, entamé le 25 avril dernier à Cannes, après avoir parcouru tout le sud et le sud-ouest de la France, remontait la semaine dernière à l’ouest avec deux étapes nantaises importantes, avant de parcourir cette semaine la Bretagne entre Brest et Rennes. Coincé par des embouteillages énormes à Nantes en raison notamment de manifestations de fonctionnaires territoriaux, l’étape n’a pas pu se dérouler comme elle avait été prévue initialement.


Néanmoins, le parcours a emmené les véhicules et sa vedette le bus Citaro retrofité devant l’hôtel de ville et devant l’hôtel de région pour quelques photos mémorables et quelques rencontres intéressantes, dont celle de Julien Bainvel, conseiller régional, conseiller municipal d’opposition et conseiller communautaire.


Ce dernier, surpris du silence de la majorité municipale et de la métropole par rapport aux enjeux de la zone à faible émissions qui sera effective à Nantes au 1er janvier 2025, s’est proposé de porter le sujet au sein des collectivités dans lesquelles il est élu afin d’accompagner tant les particuliers que les entreprises ou collectivités pour trouver des solutions de décarbonation de leurs véhicules dans un laps de temps très court.


L’échéance, à Nantes comme dans toutes les métropoles françaises, est très réduite. Trois ans passent très rapidement quand il s’agit de transformer 40% des véhicules qui circulent ! Espérons que ces collectivités qui, jusqu’à présent, n’ont pas mesuré l’ampleur des changements à apporter finissent par l’entendre. Une quatrième semaine qui s’est terminée dans l’élégance et la solidarité avec le chouchou de la caravane du REV Retrofit tour, la désormais célèbre et emblématique Triumph spitfire cabriolet engagée dans le rallye du cœur pour lutter contre les cancers pédiatriques.