Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

Le réseau ferré belge vise l’ERTMS maximum


Infrabel

17/02/2021 - À l’occasion de la mise en service de l’ERTMS niveau 1 sur la section de ligne La Louvière-Binche (32 km) le 29 janvier 2021, le gestionnaire d’infrastructures ferroviaires belge Infrabel (équivalent de SNCF Réseau) a annoncé que désormais 30% du réseau ferré belge était équipé de la signalisation européenne.


Un vaste ensemble de lignes qui associe les deux niveaux d’ERTMS 1 ET 2 plus des sections mixtes. Puisque si, seul le tronçon final de l’axe Bruxelles-De Panne (30 km) est équipée de l’ERTMS 2, les sections de ligne à grande vitesse* Anvers-frontière (Amsterdam) et Louvain-Eupen (frontière allemande) disposent de l’ERTMS 1 et 2 tandis que les autres lignes sont équipées de l’ERTMS 1. Y compris une version « légère » dite ERTMS LS sur 73 km de lignes.


Les 1670 km de lignes équipées de l’ERTMS 1 sont des axes principaux du réseau notamment la grande diagonale d’orientation Nord-Est-Sud-Est qui relie Anvers à la frontière luxembourgeoise via Bruxelles, Namur et Arlon avec des antennes vers Charleroi et vers Liège, plus un « évite-Bruxelles » via Louvain. S’ajoutent la partie belge de la ligne Ath-Tournai-Lille ainsi que quelques tronçons isolés.


Infrabel vise d’ici 2025 à équiper de l’ERTMS l’ensemble des lignes principales du réseau soit plus de 50% du kilométrage.


* La LGV Paris-Bruxelles/Londres sera équipée de l’ERTMS 2 en 2028 selon l’accord signé fin 2018 entre Infrabel, SNCF Réseau, Getlink et HS 1.