• Pierre Cossard

Renouvellement record en Allemagne


18/02/2022 - En 2022, DB Netz, l’équivalent Outre-Rhin de SNCF Réseau, devrait investir pas moins de 13,6 Mds€ dans la modernisation des infrastructures ferroviaires, dans le cadre du plan Neues Netz für Deutschland.


Une somme supérieure de près de 7% à celle qui avait été dépensée en 2021 dans les mêmes domaines. Des montants qui sont issus à la fois des fonds fédéraux ad-hoc qui abondent le plan déjà cité, et auxquels s’ajoutent les ressources propres de DB Netz issues des péages.


Un ensemble d’investissements considérable, destiné à renouveler pas moins de 1800 km de voies, 2000 aiguillages, 140 ponts et 800 installations techniques de voies en gares.

Mais aussi pour achever une série de grands chantiers comme celui de la section de ligne à grande vitesse Ulm-Wendlingen (voir Mobilités Magazine 28 janvier 2022), et l’aménagement de la partie allemande de l’itinéraire Scandinavie - Méditerranée.


Sans oublier la poursuite du remodelage de Stuttgart (gouffre financier, et scandale politique, selon les détracteurs du projet), la création d’une seconde ligne d’interconnexion centrale à Munich ainsi que d’importants investissements pour le S-Bahn de Hambourg, la rénovation de la partie DB Netz de la ligne internationale Berlin-Angermünde-Szczecin, ainsi que l’amorce d’autres projets.


Ce qui fait de DB Netz le leader européen incontesté en matière d’investissements d’infrastructures ferroviaires...