• Michel Chlastacz

Quel avenir pour la Lézarde Express Régionale ?

Mis à jour : nov. 5


05/11/2020 - LER comme Lézarde Express Régionale. C’est le surnom de la ligne suburbaine qui, en suivant la rivière Lézarde, relie Le Havre, Harfleur, Montivilliers et Rolleville* au nord-ouest de l’agglomération havraise.

En dépit de sa voie unique, cette ligne exploitée par navettes d’autorails X 73500 bénéficie d’une offre exceptionnellement dense, soit 25 allers-retours journaliers entre Le Havre et Montivilliers, auxquels s’ajoutent 5 allers-retours jusqu’à Rolleville. Plus de 2000 usagers empruntent quotidiennement la ligne.

L’annonce en juin 2019 de l’étude d’une troisième ligne de tramway havrais a mis la LER sur le devant de la scène. La nouvelle ligne est destinée à desservir le sud du centre-ville de Sainte-Adresse au Stade Océane via la Plage, la gare SNCF et Graville, serait prolongée à Montivilliers via la LER d’ici 2025.

Cette perspective rencontre des oppositions dans les quartiers et communes desservies puisque la transformation de la LER en tramway doublerait les temps de parcours jusqu’à la gare SNCF qui passeraient de 14 à 26 minutes.

Un branchement de la ligne LER sur le réseau tramway indépendamment du tracé de la troisième ligne permettrait-il d’éviter cet inconvénient ?


* Cette antenne de 14 km dont 8,7km jusqu’à Montivilliers est la partie encore exploitée de la liaison Le Havre-Les Ifs point de contact avec la ligne Bréauté-Beuzevill-Fécamp . La section Rolleville-Les Ifs a été fermée en 1970.

Mots-clés :