• Michel Chlastacz

Prêt record de la Banque Européenne d’Investissements à PKP-Intercity


07/01/2022 - Si l’Année européenne du rail n’a pas été marquée par des décisions marquantes, la Banque Européenne d’Investissements a toutefois célébré l’événement à sa manière. En consentant un prêt d’un montant inégalé jusqu’alors à PKP-IC, l’opérateur ferroviaire national polonais grandes lignes.


Les 434 M€ accordés le 10 décembre 2021 s’ajoutent en effet aux 233 M€ qui avaient été précédemment approuvés en septembre 2019.


Des crédits qui se trouvent intégrés dans une sorte de cadre totalisant désormais un montant de plus de 1,07 Md€*, près du quart de la valeur des investissements en matériels roulants qui sont programmés par PKP-IC d’ici à 2030.


Aussi, ce dernier prêt de l’année 2021 est clairement ciblé, puisqu’il vise à l’acquisition - entre 2022 et 2028 - de pas moins de 108 locomotives électriques (dont le tiers seraient multi-courants et destinées aux services internationaux), de 300 voitures voyageurs et de 38 de rames tractées-poussées.


Plus la modernisation de 14 rames automotrices électriques et de 288 voitures voyageurs. Grâce à ces nombreuses acquisitions à venir, plus des deux-tiers du parc des matériels roulants de PKP-IC (302 locomotives électriques, 60 locomotives diésels, 74 automotrices électriques - dont 20 trains à grande vitesse ED 250 Pendolino Alstom - et 2100 voitures à voyageurs en 2021) seraient soit neuf soit rénové.


Ces importants investissements accompagnent une régulière augmentation de l’offre et des trafics, constatée de 2015 à 2019.


Même si la pandémie a fait sensiblement régresser le nombre de voyageurs qui, de 49 millions (11,6 milliards de v.km) en 2019 a reculé à 26 millions en 2020 (6,5 milliards de v.km) et les recettes de 700 M€ à 450 millions, l’offre de transport a augmenté.


Elle est ainsi passée de 203 trains/jour à l’horaire 2019-2020 à 313 trains/jour (+ 54 %) le 12 décembre 2021 à la date de l’entrée en vigueur du nouvel horaire 2021-2022.


 

* À ces crédits destinés à l’exploitant grandes lignes il convient d’ajouter ceux accordés par la BEI à PKP-PLK, l’équivalent local de SNCF Réseau. Ils totalisent 3,9 Mds€ depuis 2011.